SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Kenya célèbre la Journée internationale de la femme en présence de la première dame et du Secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres

Le Kenya célèbre la Journée internationale de la femme en présence de la première dame et du Secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres

  |   Non classifié(e)
De gauche à droite : la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies et directrice générale de l’office des Nations Unies à Nairobi (UNON)

De gauche à droite : la Sous-Secrétaire générale des Nations Unies et directrice générale de l’office des Nations Unies à Nairobi (UNON), Mme Sahle-Work Zewde, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres et la première dame du Kenya, S.E Mme Margaret Kenyatta (Photo du Centre d’information des Nations Unies/Newton Kahema)

Le 8 mars 2017, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Antonio Guterres, s’est joint aux Kényans pour fêter la Journée internationale de la femme, célébration au cours de laquelle il a mis l’accent sur la nécessité d’autonomiser les femmes et les filles et de protéger leurs droits en tant que droits humains. Lors de la célébration nationale organisée à Nairobi, le Secrétaire général a souligné dans son discours que seule l’autonomisation des femmes et des filles pouvait assurer la protection de leurs droits et leur permettre de réaliser leur plein potentiel.


« La violation des droits des femmes et des filles n’est pas seulement négative en soi ; ses répercussions sociales et économiques sont considérables et nous restreignent tous. L’égalité des sexes possède un pouvoir transformateur, essentiel au plein fonctionnement des communautés, des sociétés et des économies. L’éducation des femmes et leur accès à des services de santé profitent à leur famille et à leur communauté sur des générations. Une année supplémentaire passée à l’école peut accroître de 25 pour cent les revenus futurs d’une fille. »

M. Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies


Lors de cet évènement, la première dame du Kenya, S.E Mme Margaret Kenyatta, a lancé le projet conjoint des Nations Unies et du gouvernement du Kenya sur la prévention et les réponses en matière de violence fondée sur le genre. Ce projet de 11,5 millions de dollars US, échelonné sur trois ans, a pour objectif d’améliorer l’environnement juridique et politique au Kenya pour s’attaquer à la violence sexiste, pour établir des normes sociales, une attitude et des comportements favorables à la prévention et aux solutions en matière de violence fondée sur le genre (VBG).

En savoir plus >> ONU Femmes

Post A Comment

No Comments