SUN Newsletter
Home / Actualités / Le mois de la promotion de la nutrition 2019 débute au Myanmar

Le mois de la promotion de la nutrition 2019 débute au Myanmar

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

UNICEF Myanmar/Khine Zar Mon

Le mois de la promotion de la nutrition (2019) ayant pour thème « Investir dans la nutrition : collaborer pour bâtir la nation » aura lieu en août et mettra en exergue l’importance de la coordination des efforts de promotion d’une nutrition adéquate pour toutes les populations du Myanmar. Sous la direction du Centre national de nutrition, du Département de la santé publique ainsi que du ministère de la Santé et des Sports, plus de 30 partenaires organiseront des activités interactives à travers le pays réunissant familles et amis en collaboration avec l’UNICEF, l’OMS, des ONG et des fonds spéciaux de multiples donateurs, dont le Fonds pour l’accès à la santé et le Fonds d’affectation spéciale pour les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire (LIFT).

Malgré la baisse du taux de malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans observée durant les dix dernières années au Myanmar, celui-ci reste élevé : environ un enfant sur quatre de moins de cinq ans souffre d’un retard de croissance. Certains États ou régions enregistrent également de forts taux de malnutrition qui sont généralement dus au regroupement de plusieurs facteurs, notamment un apport alimentaire insuffisant, des maladies fréquentes, de mauvaises conditions d’hygiène et d’assainissement, un état de pauvreté, des connaissances limitées et un accès restreint à des services sanitaires et sociaux de base. De fait, résoudre les problèmes de nutrition requiert des efforts coordonnés de la part des différents ministères, des secteurs concernés et des partenaires pour qu’ils puissent travailler main dans la main à l’accomplissement d’un objectif commun.

« Consacrer des fonds à la nutrition constitue un des meilleurs investissements possibles pour la croissance du pays. Ce que nous investissons, nous le récupèrerons 16 fois » a déclaré Son Excellence le docteur Myint Htwe, ministre de la Santé et des Sports. « Les défis de la nutrition concernant bien des domaines, de la sécurité alimentaire et l’agriculture à la santé, en passant par l’éducation, l’hygiène et l’assainissement, la nutrition ne peut être améliorée sans la contribution de chacun d’entre eux, ce qui s’est traduit par le Plan d’action national multisectoriel pour la nutrition (MS-NPAN). Le mois de la promotion de la nutrition de cette année représente une opportunité de mettre en lumière le fait que ce nouveau plan, consacré à la nutrition, augmentera les investissements et amplifiera les programmes factuels visant à améliorer la nutrition du peuple du Myanmar. »

Le plan MS-NPAN est étalé sur cinq ans (2018-2022) et mené par le ministère de la Santé et des Sports avec le concours du ministère de la Protection sociale, du Secours et de la Réinstallation, du ministère de l’Agriculture, de l’Irrigation et de l’Élevage et du ministère de l’Éducation.

« Au nom de tous les partenaires, je souhaiterais féliciter le gouvernement pour son engagement continu en faveur de la nutrition » a déclaré June Kunugi, représentante de l’UNICEF et nouvelle directrice du Réseau des Nations Unies SUN au Myanmar. « Les parents, les familles et les communautés doivent être dotés des connaissances et outils nécessaires à la garantie d’une nutrition optimale pour eux et leurs enfants. Le plan multisectoriel consacré à la nutrition nous offre l’occasion d’intensifier les efforts que nous fournissons pour relever les principaux défis en la matière. »

La malnutrition reste un facteur majeur de la mortalité infantile et peut avoir des effets irréversibles sur la croissance d’un enfant. Le début de la vie d’un enfant, de sa mise au monde à son deuxième anniversaire, aussi appelé 1 000 premiers jours, constitue un moment critique. Une nutrition adaptée durant ces premières années, y compris durant la grossesse, est indispensable à la croissance physique et au développement cérébral de l’enfant et établit les bases pour que celui-ci puisse s’épanouir pleinement.

Tout au long du mois de la promotion de la nutrition organisé en août, chaque semaine aura un thème spécifique : la Semaine mondiale de l’allaitement, la Semaine de promotion de la nutrition pour les enfants de moins de cinq ans et en âge d’être scolarisés, la Semaine de la promotion de la nutrition pour les femmes enceintes et allaitantes ainsi que la Semaine d’élimination des troubles dus à une carence en iode (TDCI) et de fortification alimentaire pour s’attaquer aux différents éléments (bien que complémentaires) à l’origine des problèmes de nutrition.

Post A Comment

No Comments