SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Pakistan va lutter contre la malnutrition avec le soutien du Japon

Le Pakistan va lutter contre la malnutrition avec le soutien du Japon

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
Le Japon a annoncé une contribution de 10,6 millions USD pour lutter contre la malnutrition, améliorer les moyens de subsistance et accroître la résistance aux catastrophes naturelles dans les provinces pakistanaises de Khyber Pakhtunkhwa, Sind et Baloutchistan. Cela s’inscrit dans le cadre d’un partenariat conclu entre le gouvernement du Japon, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

Sur un total de 10,6 millions USD, 3,5 millions seront utilisés pour l’identification et le traitement précoces de 155 000 mères et enfants atteints de malnutrition aiguë dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, notamment des familles déplacées d’Afghanistan et des populations hôtes vulnérables.

« Le PAM est extrêmement reconnaissant au gouvernement japonais pour son partenariat continu et pour la générosité dont il a fait preuve en apportant un soutien nutritionnel d’urgence pour sauver la vie de nombreuses mères et d’enfants malnutris. Nous sommes fiers de travailler ensemble pour aider certaines des familles les plus vulnérables du Pakistan », a déclaré Finbarr Curran, représentant du PAM.

La contribution japonaise comprend également 3,55 millions USD destinés à l’initiative « Stabilization through Inclusive Livelihoods » (Stabilisation par des moyens de subsistance inclusifs) dans les districts tribaux de Khyber Pakhtunkhwa, mise en œuvre en étroite collaboration avec le gouvernement de Khyber Pakhtunkhwa et le secrétariat des zones tribales sous administration fédérale (Federally Administrated Tribal Areas, FATA). Elle permettra d’aider 20 700 personnes en améliorant leur accès aux services de base et leurs perspectives économiques, et en renforçant la cohésion sociale dans les districts tribaux de Kurram et d’Orakzai.

En outre, le gouvernement japonais aidera le gouvernement pakistanais aux niveaux national et local à se préparer aux catastrophes naturelles, à mettre en place des systèmes d’alerte précoce aux tsunamis et à renforcer la résilience des communautés côtières face aux risques côtiers, en accordant une attention particulière aux femmes et aux enfants. Mis en œuvre dans les districts de Malir et Karachi Ouest de la province de Sind et dans le district de Gwadar, dans la province du Baloutchistan, ce projet apportera une assistance à 15 000 personnes.

L’autonomisation des communautés locales vulnérables et le renforcement de leur résilience aux crises nécessitent des efforts coordonnés de la part de toutes les parties prenantes. L’aide généreuse fournie par le gouvernement japonais marquera une étape importante dans l’amélioration des moyens de subsistance des populations revenant dans les districts tribaux de Khyber Pakhtunkhwa. Elle viendra également compléter les efforts visant à appuyer la mise en œuvre du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe dans les zones côtières du Sind et du Baloutchistan » a déclaré Ignacio Artaza, représentant résident par intérim du PNUD au Pakistan.

« Grâce à ces fonds destinés aux réfugiés afghans et à leurs communautés d’accueil, ainsi qu’aux habitants des districts nouvellement fusionnés du Khyber Pakhtunkhwa, nous souhaitons montrer à la population que le Japon continue d’aider à la stabilisation de sa situation. En partageant les expériences des catastrophes naturelles au Japon, nous renforçons notre coopération afin de partager des systèmes efficaces de surveillance et d’alerte des tremblements de terre et des tsunamis grâce à la politique et au soutien instructif du PNUD », a déclaré l’ambassadeur du Japon, Kuninori Matsuda.

« Ces projets traduisent les efforts soutenus déployés par le système des Nations Unies au Pakistan pour atteindre les objectifs de développement durable. Nous apprécions le soutien du gouvernement japonais et la coopération du PNUD et du PAM à ces interventions qui contribueront à aider à un développement favorable à la population du Pakistan », a déclaré Zulfiqar Haider, secrétaire adjoint à la Division des affaires économiques.

 

Post A Comment

No Comments