SUN Newsletter
Home / Actualités / Le pouvoir de la société civile : faire entendre la voix de la nutrition au Kirghizstan

Le pouvoir de la société civile : faire entendre la voix de la nutrition au Kirghizstan

  |   Réseau de la société civile SUN

Le Programme de sécurité alimentaire et de nutrition au Kirghizstan pour 2019-2023 est une politique nationale intersectorielle qui vise à garantir la sécurité alimentaire et une nutrition de qualité pour chaque citoyen kirghize. Avec le soutien du Fonds commun du Mouvement SUN, l’Alliance de la société civile SUN Kirghizstan a pu intégrer le droit à l’alimentation et les lignes directrices sur l’utilisation des produits locaux dans le programme, 11 de leurs 14 propositions ayant été acceptées au total.

Comme les taux de retard de croissance restent modérément élevés (12 %) dans cet État d’Asie centrale, l’Alliance de la société civile (ASC) SUN Kirghizstan a fait du Programme de sécurité alimentaire et de nutrition pour 2019-2023 un moyen important pour mobiliser le gouvernement et faire avancer son programme de nutrition. En plus de nommer huit Ambassadeurs parlementaires de la nutrition comme intervenants dans les tables rondes sur la sécurité alimentaire, l’ASC SUN Kirghizstan a fait entendre la voix des citoyens concernés par le programme dans le processus de consultation.

Les représentants des villages et les membres de l’ASC ont participé aux discussions qui ont débouché sur le Programme de sécurité alimentaire et de nutrition. Ils ont participé à l’élaboration de plans régionaux de nutrition et ont tenu des audiences publiques grâce à une formation financée par le Fonds commun. Les représentants locaux ont envoyé des lettres aux parlementaires, organisé des réunions, contacté les médias, tenu des conférences de presse et défendu la cause sur les réseaux sociaux. Le partage des connaissances sur le plaidoyer pacifique et constructif a permis de créer un environnement propice aux demandes locales en matière de nutrition.

Azamat Turumbekov, chef du village de Zhalgyz Terek dans le district de Naryn, explique la situation avant que l’ASC SUN Kirghizstan ne lui soit venue en aide :

« Tous les ans, notre village reçoit la promesse d’être inclus dans le programme de fourniture d’eau potable, mais le tour n’arrive en aucune façon à notre village. On nous dit, soyez patients, il n’y a pas d’argent. Dans un village voisin, une école et un jardin d’enfants ont été construits en un an, et la route a été réparée. Il n’y a pas de députés de notre village, des leaders d’opinion connus qui pourraient s’intéresser aux problèmes du village. »

Après avoir participé à des activités financées par le Fonds commun du Mouvement SUN, Azamat joue à présent un rôle actif en s’adressant aux médias et en écrivant des lettres sur les besoins du village aux parlementaires. Il a rencontré des parlementaires et a soulevé la question lors de conférences de presse. En collaboration avec l’agence de presse internationale Azattyk, il a rédigé le rapport « Okmottun ogoy ayil », mettant en évidence le manque de ressources en eau entraînant une alimentation insuffisante. En conséquence, la Banque asiatique de développement a promis d’allouer 27 millions de soms, soit environ 320 000 dollars US, afin de subvenir aux besoins de son village.

L’ASC SUN Kirghizstan a recueilli les préoccupations de son village et de plusieurs autres dans les districts de Naryn, de Jumgal, de Jety Oguz et de Tyup et les a incluses dans leurs contributions au Programme de sécurité alimentaire et de nutrition au Kirghizstan pour 2019-2023. Onze des quatorze propositions de villages ont été retenues dans le cadre du programme national.

La sécurité alimentaire étant l’une des principales priorités du plan de développement durable du pays et un facteur de son indépendance alimentaire, le Programme de sécurité alimentaire et de nutrition comprend un large éventail d’activités dans des secteurs tels que l’agriculture, les soins de santé, l’éducation et la protection sociale. Grâce à la précieuse contribution de l’ASC SUN Kirghizstan, le Programme de sécurité alimentaire et de nutrition pour 2019-2023 s’aligne sur les cibles mondiales de l’Assemblée mondiale de la Santé (AMS) visant à améliorer la nutrition des mères, des nourrissons et des jeunes enfants.

C’est grâce à un travail acharné, une participation des collectivités locales et un esprit de collaboration que les parties prenantes mettront fin à toutes les formes de malnutrition au Kirghizstan.

 

Post A Comment

No Comments