SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Premier ministre des Comores approuve la décision de recenser les acteurs et les actions en matière de nutrition

Le Premier ministre des Comores approuve la décision de recenser les acteurs et les actions en matière de nutrition

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

* Initialement publié par le Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

@ Bureau du Coordonnateur résident des Nations Unies/Cheikh Mohamed El Hafed Dehah

Le Tchad et les Comores travaillent à un vaste exercice de cartographie nutritionnelle qui recueille des données sur la couverture des interventions parmi les parties prenantes, données qui font actuellement défaut. Les responsables gouvernementaux et leurs collègues des Nations Unies dans les deux pays reconnaissent qu’il est difficile de mener des discussions de fond sur le renforcement de la nutrition sans connaître les niveaux actuels de couverture. La cartographie permettra aux autorités locales chargées de mener les discussions et les interventions afin de renforcer les actions multisectorielles sur la nutrition à l’intérieur des pays.

Le Premier ministre des Comores a approuvé la décision de recenser les acteurs et les actions en matière de nutrition à la suite de la récente visite du coordinateur international REACH du Tchad et d’un analyste du Secrétariat du Réseau des Nations Unies. La mission avait été demandée par le Coordonnateur résident des Nations Unies et a été l’occasion de partager les expériences tirées de la cartographie en cours au Tchad dans le contexte de mesures plus importantes visant à renforcer la gouvernance de la nutrition. Ce travail est soutenu par l’UNN-REACH. Il comprend des mesures visant à mettre en place et renforcer les capacités des mécanismes de coordination en matière de nutrition au Tchad, à la fois au niveau national et régional, qui bénéficieront en premier des données de cartographie et de leur utilisation.

Cette visite intervenait à point nommé puisque les Comores sont actuellement en train de mettre en place une nouvelle structure de gouvernance sur la nutrition. Un décret exécutif a été soumis la même semaine pour créer le Conseil national de la nutrition et de l’alimentation, placé sous l’autorité de la Présidence de la République.

Quatre ministères des Comores (Agriculture, Éducation, Santé et Planification) se sont engagés à établir la cartographie, tandis que l’équipe de pays des Nations Unies s’emploie déjà à mobiliser des fonds par l’intermédiaire du Réseau des Nations Unies. Le Réseau de la société civile a également exprimé son intérêt à participer activement à l’exercice et a inclus cette activité dans son plan de travail pour 2019.

La cartographie devrait débuter en juin 2019 après la période électorale, mais le Secrétariat du Réseau des Nations Unies aide les acteurs du pays à préparer les termes de référence et un budget pour permettre un lancement rapide. Il établit également un lien entre la plate-forme de la société civile du pays (Plateforme Riziki) et le secrétariat mondial du Réseau de la société civile SUN et s’est engagé à former la plate-forme à l’outil afin d’en faire un acteur de premier plan dans la promotion des objectifs en matière de nutrition aux Comores.

Post A Comment

No Comments