SUN Newsletter
Home / Actualités / Le Programme alimentaire mondial s’associe à l’Irlande pour lutter contre la malnutrition au Malawi

Le Programme alimentaire mondial s’associe à l’Irlande pour lutter contre la malnutrition au Malawi

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies et le département de la nutrition, du VIH et du SIDA du ministère de la Santé du Malawi ont salué la contribution en temps voulu de 550 000 euros (environ 515 millions de Kwacha malawites) du gouvernement irlandais en faveur des interventions de prévention de la malnutrition au Malawi.

« Quatre enfants sur dix sont touchés par la malnutrition chronique », a déclaré Benoit Thiry, représentant du PAM au Malawi. « La contribution de l’Irlande va donner une forte impulsion aux efforts visant à améliorer la qualité des services de nutrition pour les enfants et les femmes vulnérables. »

La contribution sera utilisée pour promouvoir l’accès à des services de nutrition et de santé de qualité ciblant 30 000 enfants, adolescents et femmes souffrant de malnutrition dans le district de Neno en se concentrant sur la nutrition maternelle, infantile et juvénile afin de réduire les retards de croissance et les carences en micronutriments.

Cette contribution intervient à un moment où le pays est touché par le COVID-19, qui menace les efforts d’amélioration de la nutrition et de la santé dans le pays.

En outre, la contribution sera utilisée pour fournir un soutien technique au gouvernement du Malawi dans la création d’un Centre national d’excellence en nutrition. Ce centre sera un pôle national pour la production de données probantes, le partage des connaissances et la gestion de l’information pour l’innovation en matière de nutrition.

« La nutrition est d’une importance vitale tout au long de la vie d’une personne », a déclaré Seamus O’ Grady, Ambassadeur d’Irlande au Malawi. « Le gouvernement irlandais est heureux de renouveler son engagement à soutenir les efforts du Malawi visant à mettre fin à la malnutrition, en particulier au niveau infranational (district de Neno) et en atteignant les plus défavorisés qui, dans ce cas, sont les femmes et les jeunes filles. »

Le gouvernement irlandais est l’un des principaux donateurs du programme de nutrition du PAM au Malawi. Le PAM travaille avec le gouvernement du Malawi, les partenaires de développement et les communautés pour améliorer la nutrition des personnes vulnérables par la mise en œuvre de la Politique nationale multisectorielle de nutrition.

Une bonne nutrition est essentielle à la pleine croissance physique des enfants. Au Malawi, la malnutrition reste un problème grave et contribue à des décès évitables d’enfants. 37 % des enfants au Malawi souffrent d’un retard de croissance (taille insuffisante par rapport à l’âge), tandis que seulement 8 % des enfants âgés de 6 à 23 mois bénéficient du régime alimentaire minimum acceptable. Les enfants souffrant d’un retard de croissance sont plus susceptibles d’abandonner l’école et de voir leur productivité diminuer plus tard dans leur vie.

Post A Comment

No Comments