SUN Newsletter
Home / Actualités / Le secteur privé, acteur de l’amélioration de la situation nutritionnelle au Myanmar

Le secteur privé, acteur de l’amélioration de la situation nutritionnelle au Myanmar

  |   Réseau du secteur privé SUN

* Article publié initialement par le Réseau du secteur privé SUN


En 2013, la République de l’Union du Myanmar a rejoint le Mouvement SUN et a créé une plateforme multi-acteurs, qui est mise en œuvre par le Centre national de la nutrition (NNC) du ministère de la Santé publique et l’UNICEF avec l’aide des autres ministères concernés et du réseau technique sur le nutrition du Myanmar.

Dans ce pays où le niveau de malnutrition est élevé, 1 foyer sur 3 souffre d’insécurité alimentaire et 27 % des enfants sont touchés par un retard de croissance. Parallèlement, les nouvelles formes de malnutrition sont en plein essor et, selon les prévisions, plus d’un million d’enfants en âge d’être scolarisés souffriront d’obésité au Myanmar d’ici à 2030 (plus d’informations ici)

En 2018, le PAM au Myanmar s’est engagé à mobiliser le secteur privé en créant un Réseau du secteur privé SUN dans ce pays. Il est reconnu que les acteurs du secteur privé – les exploitants agricoles comme les producteurs de denrées alimentaires, les fournisseurs de services et les grands employeurs – jouent un rôle essentiel dans la lutte contre la malnutrition. Ces acteurs peuvent agir pour rendre tout type d’aliments disponibles, accessibles et attrayants sur le marché ainsi que sur les lieux de travail.

Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar a élaboré en 2019 la phase 1 de sa stratégie (2020-2021) consistant à mener des recherches documentaires, à procéder à une cartographie des parties prenantes et à réaliser des consultations bilatérales et de groupe avec les acteurs publics et privés et les organisations à but non lucratif. Il a également créé un comité consultatif chargé de donner des conseils stratégiques et de promouvoir le réseau parmi les futurs membres et parties prenantes.

Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar explique dans sa stratégie comme il va mobiliser et soutenir les PME et les plus grandes entreprises du secteur agroalimentaire en :

  • Offrant un espace de dialogue entre le secteur privé, les pouvoirs publics et les autres acteurs de la nutrition
  • Partageant les meilleures pratiques et les connaissances en matière de nutrition
  • Évaluant les besoins du secteur privé pour améliorer la nutrition et faciliter l’accès à un soutien technique et financier et à d’autres types de soutien
  • Facilitant les partenariats dans le secteur privé et entre acteurs privés et publics
  • Soulignant le rôle du secteur privé dans la lutte contre la malnutrition au Myanmar

Pour aller plus loin, le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar a recensé les quatre domaines d’action thématique suivants qui serviront à promouvoir les actions de planification et les activités du réseau :

  1. Enrichissement des aliments : Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar vise à devenir le porte-parole du secteur privé concernant l’élaboration de normes nationales en matière d’enrichissement des aliments et la promotion de la production et de la consommation d’aliments enrichis pour lutter contre les carences importantes en micronutriment dans le pays.
  2. Sécurité sanitaire des aliments : En 2017, le Myanmar occupait la 71e place sur 113 pays du classement de l’indice mondial de sécurité des aliments (GFSI) de l’EIU. Beaucoup d’acteurs du secteur privé estiment que la sécurité sanitaire dans la chaîne d’approvisionnement du secteur agroalimentaire constitue le risque nutritionnel le plus important. Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar contribuera au renforcement des capacités et à la création d’un environnement propice à cette sécurité.
  3. Santé et nutrition sur le lieu de travail : Les grandes entreprises du secteur alimentaire et des autres secteurs peuvent contribuer à l’amélioration de l’accès à la nutrition sur le lieu de travail en investissant dans une alimentation saine pour leurs employés. Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar soutiendra en priorité auprès de ses membres les programmes de nutrition sur les lieux de travail.
  4. Sensibilisation et éducation nutritionnelles : Les acteurs du secteur privé et les consommateurs ont des connaissances limitées sur l’importance d’un régime alimentaire sain et responsable. Le Réseau du secteur privé SUN du Myanmar ambitionne de mieux sensibiliser ces acteurs et les consommateurs à propos de l’importance de la nutrition.

Il prépare actuellement une réunion de lancement pour le secteur privé qui se tiendra début avril à Yangon, lorsque la stratégie aura été validée par le ministre de la Santé.

• Lire le dernier bulletin d’information du Réseau du secteur privé SUN du Myanmar.

• Suivre le Réseau sur Twitter et Facebook.

 

Post A Comment

No Comments