Home / Actualités / L'Enquête nationale sur la nutrition 2018 est lancée au Pakistan

L’Enquête nationale sur la nutrition 2018 est lancée au Pakistan

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays du Mouvement SUN

© Aga Khan University

Une enquête destinée à collecter des informations sur l’état nutritionnel des femmes et des enfants, la sécurité alimentaire et la qualité de l’eau à domicile est sur le point de démarrer, coordonnée conjointement par le ministère de la Réglementation et de la coordination des services de santé, l’Université Aga Khan et l’UNICEF. Pour la première fois, l’Enquête nationale sur la nutrition recueillera en 2018 des informations au niveau des districts et non pas au niveau des provinces, offrant un aperçu ciblé des zones confrontées aux plus grands défis nutritionnels, des principaux obstacles à la consommation de nourriture adaptée et de l’état de santé lié à la nutrition – comme l’ont expliqué les différents intervenants de la cérémonie de lancement de l’Enquête nationale sur la nutrition, lundi 11 février à l’Université Aga Khan.

L’Enquête nationale sur la nutrition permettra également aux chercheurs d’analyser les progrès réalisés par le pays depuis 2011, année où la précédente enquête avait conclu que plus de la moitié des foyers pakistanais étaient en proie à l’insécurité alimentaire, c’est-à-dire, pour le dire autrement, souffraient de la faim ou en étaient menacés. L’enquête de 2011 avait également révélé que 44 pour cent des enfants souffraient d’un retard de croissance (étaient trop petits pour leur âge) et que les indicateurs de la nutrition maternelle et infantile n’avaient pas progressé entre 2001 et 2011. L’étude se basera sur les informations collectées auprès de 115 500 foyers par des équipes de terrain, qui feront du porte à porte dans les villages et les petites et grandes villes du pays. Les données collectées comprendront des échantillons de sang et d’urine pour rechercher la présence de minéraux essentiels à la croissance et à une bonne santé, des mesures de poids et de taille pour détecter d’éventuels retards de croissance, et une évaluation de la qualité de l’eau potable et des installations sanitaires du foyer, susceptibles de causer des maladies ou de la malnutrition.

 


« La malnutrition génère par ailleurs un cercle vicieux multigénérationnel, puisqu’une mère souffrant de malnutrition met généralement au monde des enfants présentant une insuffisance pondérale. Cette enquête permettra d’analyser les progrès réalisés par le Pakistan dans différents domaines qui influent sur la nutrition, et de construire des réponses ciblées destinées à améliorer la santé des jeunes femmes et des enfants de notre pays »
Dr Atif Habib, Professeur assistant en pédiatrie et santé infantile, Université Aga Khan

 

Les équipes de terrain recueilleront également des informations relatives aux revenus des ménages, à la participation des femmes, au niveau d’instruction et aux pratiques d’allaitement, qui sont des facteurs d’influence sur les indicateurs de la nutrition. « Une mauvaise nutrition pendant la phase cruciale que représentent les premières années de vie cause des malformations mentales et physiques irréversibles qui ont des répercussions sur la productivité, l’immunité contre la maladie et la capacité d’apprentissage d’un individu tout au long de sa vie », explique Dr Atif Habib, professeur assistant au département de pédiatrie et de santé infantile de l’Université Aga Khan.

La responsable du bureau régional de l’UNICEF, Cristina Brugiolo, a remarqué que les constatations de l’enquête permettraient au Pakistan d’élaborer des initiatives fondées sur des éléments probants en vue d’atteindre les cibles des Objectifs de développement durable des Nations Unies, qui exhortent les pays à mettre un terme à la malnutrition sous toutes ses formes d’ici à 2030 et à s’attaquer aux causes des décès évitables des nouveau-nés et des enfants.

« Une bonne nutrition pose les bases de la santé, de l’épanouissement et de la productivité des communautés et des nations », a déclaré Mme Brugiolo. « L’ampleur du problème de la nutrition dans ce pays exige la mise en place d’une surveillance régulière. Les conclusions de l’Enquête nationale sur la nutrition montreront aux autorités provinciales et au gouvernement fédéral les domaines où il est possible d’obtenir les meilleurs résultats le plus rapidement possible. L’UNICEF est toujours ravi d’échanger sur la manière dont ce type de programme peut être transposé à grande échelle », a-t-elle ajouté.

Les conclusions de l’enquête devraient également révéler l’incidence de la décision prise en 2011 de transférer la responsabilité de la santé du gouvernement fédéral aux autorités provinciales. Le Directeur de la nutrition au ministère de la Réglementation et de la coordination des services de santé, Dr Baseer Achakzai, a confirmé que l’enquête 2018 serait la plus importante du genre jamais réalisée dans le pays. Il a ajouté que les conclusions de l’enquête aideraient le gouvernement pakistanais à mesurer l’évolution des indicateurs de la nutrition du pays suite à la mise en place de programmes provinciaux de soutien de la nutrition et à la lumière d’autres dispositifs de filets de sécurité sociale, tels que le Programme de soutien du revenu Benazir ou d’autres initiatives menées au niveau provincial.

 

La phase de la collecte des données de l’enquête devrait durer huit mois, et les parties prenantes se réuniront chaque mois pour examiner les données. Le Bureau des statistiques du Pakistan et le Conseil de recherche pakistanais sur les ressources en eau sont aussi des partenaires techniques de l’enquête. Parmi les autres intervenants présents sur cet événement figuraient le Dr Salman Kirmani, Président du département de pédiatrie à l’Université Aga Khan, le Dr Sher Baz du ministère de la Réglementation et de la coordination des services de santé, le Dr Iftikhar Mallah du département Santé du Sindh et le Dr Naveed Bhutto du Programme de soutien à la nutrition du Sindh.

 

Informations connexes

Profil pays du Pakistan (2017) : English | Français | Español

Post A Comment

No Comments