SUN Newsletter
Home / Actualités / Les dirigeants mondiaux abordent les défis interconnectés lors du Forum sur l'alimentation EAT 2016 à Stockholm

Les dirigeants mondiaux abordent les défis interconnectés lors du Forum sur l’alimentation EAT 2016 à Stockholm

  |   Réseau des donateurs SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

Mary Robinson - EATDu 13 au 14 juin 2016, le Forum sur l’alimentation EAT 2016 s’est tenu à Stockholm, en Suède. L’événement a réuni des leaders mondiaux et des experts de l’alimentation, de la santé et de la durabilité pour aider à développer des objectifs, des stratégies et des lignes directrices pour relever les défis interconnectés de consommation et de production, des villes, de la redevabilité, de la technologie et de l’innovation à travers toute l’industrie alimentaire.

L’orateur principal, Paul Polman, Président directeur général d’Unilever et membre du Groupe principal du Mouvement pour le renforcement de la nutrition, a débattu des raisons pour lesquelles les Objectifs de développement durable ont un sens pour les affaires. Corinna Hawkes, Co-présidente du Rapport mondial sur la nutrition a, en ce qui la concerne, exhorté les dirigeants politiques à apprendre des réussites des pays tels que le Brésil et le Kenya. Le Rapport mondial 2016 sur la nutrition, publié à l’occasion de l’événement, met en évidence que 44 pour cent des pays nommés dans le rapport souffrent de graves niveaux de sous-nutrition et d’obésité.

« Les petits agriculteurs partout dans le monde se démêlent en quête de rentabilité. Ce sont pourtant nos ambassadeurs dans la lutte pour améliorer la nutrition et la lutte contre la dégradation de l’environnement. » Kanayo F. Nwanze, Président du Fonds international de développement agricole (FIDA)

Mary Robinson, agent de plaidoyer de Climate justice et membre du Groupe principal du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN), a appelé à des politiques climatiques centrées sur la population et respectueuses des droits de l’homme, afin d’éviter des conséquences inattendues. Kanayo F. Nwanze, Présidente du Fonds international de développement agricole et conférencière au Forum sur l’alimentation EAT 2016 à Stockholm, a expliqué pourquoi investir dans les petits agriculteurs et le développement rural peut améliorer la production alimentaire mondiale et préserver l’environnement. Jamie Oliver, Chef et militant de la cause de la nutrition a également assisté à l’événement, renforçant son appel aux ministres de la Santé participant à l’Assemblée mondiale de la Santé, à investir dans la nutrition et à mettre les enfants en priorité.

« Actuellement, 41 millions d’enfants de moins de cinq ans sont en surpoids, tandis que 159 millions d’autres sont trop sous-alimentés pour grandir normalement. Nous sommes en plein dans une crise mondiale de la santé et nous avons besoin d’une révolution alimentaire de toute urgence, pour inverser la tendance. Je crois que chaque personne sur la planète devrait pouvoir avoir accès aux aliments nutritifs et délicieux, les comprendre, et en consommer tous les jours. La bonne nouvelle, c’est que la révolution alimentaire est en bonne voie et nous disposons d’une armée de personnes qui luttent pour un changement significatif et durable. » Jamie Oliver, Chef et militant de la nutrition

À propos d’EAT

La Fondation EAT se base sur les travaux de l’Initiative EAT, créée par la Fondation Stordalen et Stockholm Resilience Centre en 2013. En collaboration avec Wellcome Trust, elles ont lancé la Fondation EAT en mars 2016, animées par l’ambition de réformer le système alimentaire mondial. Les trois organisations utilisent leur gamme unique d’expérience en matière de santé, de science, de politique et de durabilité, pour coordonner des experts et des décideurs qui, ensemble, peuvent transformer la façon dont nous mangeons, y compris le forum annuel de haut niveau, Forum sur l’alimentation EAT à Stockholm.

Post A Comment

No Comments