SUN Newsletter
Home / Actualités / Les enfants du Soudan du Sud menacés de malnutrition et de famine

Les enfants du Soudan du Sud menacés de malnutrition et de famine

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Les enfants du Soudan du Sud sont plongés dans une tragédie qui affecte plus de la moitié d’entre eux – malnutrition, maladie, enrôlement forcé, violence et non-scolarisation –, a déclaré l’UNICEF dans un rapport publié le 15 décembre 2017. Des années d’insécurité et de bouleversements ont eu « des conséquences sidérantes pour les enfants » et menacent une génération entière. Dans ce rapport intitulé Childhood under Attack, les chiffres témoignent d’une histoire sinistre :

  • Près de trois millions d’enfants vivent dans une grave insécurité alimentaire ;
  • plus d’un million souffrent de malnutrition aiguë ;
  • 2,4 millions ont été contraints de fuir leur foyer ;
  • deux millions d’enfants ne vont pas à l’école et, si la situation actuelle perdure, seulement un enfant sur 13 pourrait terminer ses études primaires ; • on estime à 900 000 le nombre d’enfants souffrant de détresse psychologique ;
  • plus de 19 000 enfants ont été recrutés par les forces et les groupes armés ;
  • et plus de 2 300 enfants ont été tués ou blessés depuis le début du conflit en décembre 2013, tandis que des centaines de cas de viols et d’agressions sexuelles sur mineurs ont été signalés.

« Aucun enfant ne devrait jamais connaître de telles horreurs, ni de telles privations », a déclaré Leila Pakkala, Directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique orientale et australe. « Les enfants au Soudan du Sud y font pourtant face quotidiennement. Ils ont besoin de toute urgence d’un environnement pacifique et protecteur, faute de quoi ces derniers et les femmes seront d’autant plus exposés à de graves abus et violations. »

Venir en aide aux plus démunis reste difficile dans de nombreuses régions du pays où règle l’insécurité. Les organisations humanitaires présentes au Soudan du Sud attendent la mise en application d’un arrêté présidentiel exigeant l’accès sans restriction aux personnes qui ont besoin d’aide de toute urgence.

 

Depuis le début de la crise en décembre 2013, l’UNICEF apporte aux enfants du pays une aide essentielle à leur survie, qui se traduit notamment par la prise en charge de plus de 600 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, la vaccination de plus de 3,3 millions d’enfants contre la rougeole, l’apport de soins de santé primaires à plus de 3,6 millions d’enfants et l’accès à l’eau potable pour 1,8 million de personnes. Ces interventions ont eu lieu en dépit des énormes difficultés rencontrées dans un pays qui figure parmi les plus dangereux au monde pour l’action humanitaire. Depuis le début du conflit en 2013, 95 travailleurs et travailleuses humanitaires ont été tués, dont 25 jusqu’à présent cette année.

Les enfants du Soudan du Sud sont plongés dans une tragédie qui affecte plus de la moitié d’entre eux. Le rapport Childhood under Attack souligne les multiples privations et violations que les enfants sud-soudanais continuent d’endurer et prévient que de nouveaux fonds sont indispensables pour permettre à l’UNICEF d’apporter une aide essentielle aux enfants et aux femmes dans le pays. L’UNICEF a demandé 183 millions de dollars US pour 2018 et connaît actuellement un déficit de financement de 77 pour cent (141 millions de dollars US).

 

• Télécharger le rapport « Children under Attack » : English

Post A Comment

No Comments