SUN Newsletter
Home / Actualités / Les organisations de la société civile s'unissent pour le renforcement de la nutrition en République du Rwanda

Les organisations de la société civile s’unissent pour le renforcement de la nutrition en République du Rwanda

  |   Blogs, Réseau de la société civile SUN
Par Cecile Teteli

Cécile Teteli est Chef d’équipe pour la nutrition au Catholic Relief Services (CRS) en République du Rwanda. Depuis le lancement de la campagne de renforcement de la nutrition par le CRS en octobre 2014, elle a plaidé pour que les différents acteurs, notamment les organisations de la société civile, soutiennent les campagnes de nutrition telles que la campagne des 1000 jours les plus décisifs organisées par le gouvernement.

Le 25 mars 2015, le Catholic Relief services-Rwanda (CRS-Rwanda), avec ses partenaires, a facilité la mise en place de l’Alliance de la société civile pour le renforcement de la nutrition (ASC SUN) au Rwanda. Cinquante-neuf organisations de la société civile (OSC) travaillant dans la nutrition ont participé en tant que membres fondateurs de l’Alliance, soutenus par les représentants des parties prenantes du gouvernement, le milieu universitaire, les organismes donateurs et le secteur privé.

Dans le discours de bienvenue qu’elle a prononcée, Marie Noëlle Senyana-Mottier, Directrice pays du CRS-Rwanda, a déclaré que l’ASC SUN du Rwanda agira comme une voix collective au nom des personnes les plus vulnérables dans les communautés qu’elle dessert. Ensemble, ils vont élargir l’engagement, coordonner les efforts et mobiliser les organisations de la société civile et les parties prenantes clés pour renforcer la nutrition au Rwanda.

Alexis Mucumbitsi addresses the SUN CSA in Rwanda

Alexis Mucumbitsi prend la parole devant l’ASC SUN Rwanda

Au nom du Point focal SUN du gouvernement du Rwanda, M. Alexis Mucumbitsi, du bureau de la nutrition au ministère de la Santé, a partagé un aperçu de la situation nutritionnelle au niveau national.

Bien que le gouvernement ait fait de grands progrès dans la réduction de la malnutrition aiguë, il a souligné que les taux de retard de croissance sont encore parmi les plus élevés au monde. Non seulement le retard de croissance sape la croissance physique et mentale de la jeunesse du Rwanda, a-t-il poursuivi, mais également il a aussi un effet drastique sur les perspectives du pays. Il a conclu en exprimant sa gratitude aux OSC qui s’engagent dans un rôle actif de lutte contre la malnutrition en se joignant à l’ASC SUN du Rwanda, en reconnaissant les efforts du CRS-Rwanda et des partenaires pour la coordination de sa mise en place. Son dernier mot était la promesse d’un soutien et d’une collaboration résolus du gouvernement.

Pendant l’événement, qui a servi de première réunion pour l’Assemblée générale de l’ASC SUN du Rwanda, les OSC ont été informées des progrès dans la mise en œuvre du Mouvement SUN au Rwanda. Depuis le lancement de la Plateforme de la société civile le 30 octobre 2014, le CRS-Rwanda et ses partenaires ont à la fois facilité la mobilisation au niveau communautaire et la sensibilisation des OSC, et ont établi des comités au niveau des districts pour assurer la coordination entre les OSC qui travaillent dans la nutrition. Les membres ont également validé les Termes de Référence de l’Alliance et ont élu un comité exécutif dont Society for Family Health occupe la présidence ; Catholic Relief Services Rwanda, la co-présidence ; et l’Université catholique du Rwanda, le secrétariat par intérim.

CRS-Rwanda staff facilitating the voting process of the Executive Committee

Personnel du CRS-Rwanda facilitant le processus de chiffrage au Comité exécutif

L’ASC SUN au Rwanda contribuera à cet effort grâce à la mobilisation des OSC du Rwanda pour le plaidoyer en faveur des questions liées à la nutrition comme la recherche sur la sous-nutrition et le retard de croissance, la collaboration avec le gouvernement pour intégrer la nutrition dans les politiques, et l’engagement avec le Secteur privé pour élargir les marchés des aliments / produits nutritifs en fonction des besoins.

Post A Comment

No Comments