SUN Newsletter
Home / Actualités / Les pays du continent américain mettent en place des réseaux d’action pour contribuer à la Décennie d’action pour la nutrition

Les pays du continent américain mettent en place des réseaux d’action pour contribuer à la Décennie d’action pour la nutrition

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Le ministère de la Santé du Brésil a annoncé le lancement, en partenariat avec des ministères de la Santé d’autres pays, de deux nouveaux réseaux d’action dans la région des Amériques dans le cadre de la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition 2016-2025.

Le réseau d’action sur les stratégies de réduction de la consommation de sel pour la prévention et la lutte contre les maladies cardiovasculaires sur le continent américain soutient la prévention et la lutte contre les maladies cardiovasculaires, par l’échange d’expériences et le développement, l’amélioration, la mise en place et l’évaluation de stratégies de réduction de la consommation de sel.

Ce réseau a pour but de contribuer à réaliser les objectifs de l’Assemblée mondiale de la Santé visant à réduire les facteurs de risques des maladies non transmissibles (MNT). Pour la période 2018-2020, le Brésil en assumera la présidence tandis que l’Argentine, le Costa Rica et la Colombie en assureront conjointement la vice-présidence.

Le Réseau d’action sur les consignes alimentaires pour la région des Amériques a pour objectif de soutenir les pays dans l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de consignes sur le degré de transformation des aliments dans le cadre de la formulation de politiques publiques. Les consignes alimentaires proposent des recommandations de consommation et de régimes alimentaires permettant d’une part de fournir les nutriments nécessaires et d’autre part de réduire le risque de maladies non transmissibles tout en améliorant la santé générale des populations.

« Le Secrétariat conjoint de la Décennie de la nutrition se félicite de la création de ces deux nouveaux réseaux d’action par le ministère de la Santé du Brésil » indique Anna Lartey, directrice de la division Nutrition et Systèmes alimentaires à l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture. Francesco Branca, directeur du Département Nutrition pour la santé et le développement de l’OMS précise que « l’engagement du Brésil démontre à quel point un leadership national est essentiel à l’amélioration de la nutrition. La Décennie d’action pour la nutrition est un outil puissant de promotion d’une nutrition durable. »

La mise en place de ces deux réseaux d’action est une étape importante vers la promotion de régimes alimentaires sains et dans la lutte contre les maladies non transmissibles, comme les maladies cardiovasculaires, le cancer, le diabète et l’obésité. Ces maladies sont la première cause de mortalité dans la région des Amériques et menacent le développement socio-économique des pays de la zone.

Le principal objectif de la Décennie d’action des Nations Unies pour la nutrition, proclamée en 2016 par l’Assemblée générale des Nations Unies, est d’accélérer la concrétisation des engagements de la Deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2), d’atteindre les objectifs en lien avec la nutrition mondiale et les maladies non transmissibles dues aux régimes alimentaires d’ici 2025 et de contribuer à la réalisation des Objectifs de développement durable d’ici 2030 dans les six domaines transversaux définis dans les recommandations du cadre d’action de la CIN2 et dans le cadre des ODD.

L’une des modalités de l’engagement dans le cadre de la Décennie pour la nutrition est les mécanismes tels que les réseaux d’action, qui sont des coalitions informelles de pays permettant d’harmoniser et d’accélérer les initiatives dans des domaines spécifiques en lien avec un ou plusieurs champs d’action de la Décennie de la nutrition. Ces coalitions plaident pour la mise en œuvre de politiques et l’adoption de lois permettant l’échange de pratiques et d’expériences, tout en attirant l’attention sur les réussites et les leçons et en apportant un soutien mutuel afin d’accélérer la mise en œuvre.

Post A Comment

No Comments