SUN Newsletter
Home / Actualités / L'Éthiopie définit de nouvelles normes en matière de gestion de la malnutrition aiguë 

L’Éthiopie définit de nouvelles normes en matière de gestion de la malnutrition aiguë 

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

© World Health Organization

Chaque mois, plus de 25 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sont hospitalisés à travers l’Éthiopie. S’ils ne sont pas repérés à temps et traités correctement, ces enfants peuvent mourir. Les survivants sont plus susceptibles d’avoir de mauvais résultats à l’école et les filles, une fois adultes, ont davantage tendance à souffrir de complications durant l’accouchement.

Dans le but d’améliorer la détection de la malnutrition et les soins prodigués, un groupe de travail technique du gouvernement soutenu par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a récemment revu et mis à jour le Guide national de gestion de la malnutrition aiguë.

Le nouveau guide a été lancé le 25 juin 2019 par la docteure Lia Kebede, ministre d’État du ministère fédéral de la Santé, qui a déclaré : « La nutrition reçoit désormais l’attention qu’elle mérite. En 2018, nous avons mis en œuvre la toute première Politique d’alimentation et de nutrition et aujourd’hui, nous sommes réunis ici pour un autre jalon important : le lancement du guide révisé de gestion de la malnutrition aiguë. Appliqué correctement, celui-ci devrait être grandement bénéfique pour les enfants et les mères ».

Le guide remplace le protocole de gestion de la malnutrition aiguë de 2007 et repose sur la recommandation mondiale de 2013 de l’OMS en la matière.

La cérémonie de lancement s’est déroulée à Addis-Abeba en présence de responsables gouvernementaux des Bureaux de la santé (au niveau fédéral et régional), d’ONG, de la communauté des donateurs et de représentants d’agences des Nations Unies.

Le nouveau guide fournit des orientations structurées aux professionnels de la santé qui interviennent en première ligne quant à la manière de traiter les personnes atteintes de malnutrition aiguë. Il inclut des refontes fondées sur des données probantes ayant trait à l’administration de médicaments courants aux enfants souffrant de malnutrition, à l’admission sensible et aux critères de rejet des programmes de nutrition ainsi qu’à l’intégration de la gestion de la malnutrition aiguë modérée dans les établissements médicaux. L’ensemble des soins prodigués aux enfants malnutris sont abordés, y compris la gestion thérapeutique hospitalière dans les centres de stabilisation, la gestion thérapeutique ambulatoire, les programmes d’alimentation complémentaire ainsi que l’implication et l’engagement communautaires en matière de prévention et d’identification de la malnutrition.

« Grâce au guide révisé, nous serons en mesure de détecter plus tôt les cas de malnutrition aiguë chez les enfants et de leur apporter des soins de meilleure qualité » a déclaré le docteur Aggrey Bategereza, représentant de l’OMS en Éthiopie. Il a ensuite ajouté que la réalisation des objectifs poursuivis nécessitait des efforts communs de la part de tous les partenaires et a souligné que l’OMS soutiendrait le déploiement et la mise en œuvre du nouveau guide en collaboration avec d’autres parties prenantes.

En savoir plus

• L’Éthiopie définit de nouvelles normes en matière de gestion de la malnutrition aiguë – OMS Éthiopie

 

Post A Comment

No Comments