SUN Newsletter
Home / Actualités / L’impact économique de la dénutrition, du surpoids et de l’obésité au Salvador

L’impact économique de la dénutrition, du surpoids et de l’obésité au Salvador

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN
L’impact économique de la dénutrition, du surpoids et de l’obésité au Salvador, également appelé « double fardeau de la malnutrition », s’est accru pour atteindre 2 559 millions de dollars en 2017. Cela équivaut à 10,3 % du PIB, selon un rapport lancé par la CEPAL (Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes des Nations Unies) et le PAM.

Le Salvador est en proie depuis plus d’une décennie au phénomène du double fardeau de la malnutrition. À l’heure actuelle, 1 enfant sur 6 souffre de dénutrition chronique et 6 adultes sur 10 sont en surpoids ou obèses. Les conséquences de ces phénomènes sont préoccupantes, tant au niveau individuel que collectif, et elles entravent le développement du pays.

Le rapport intitulé « El Costo de la Doble Carga de la Malnutrición, Impacto Social y Económico » (Le coût du double fardeau de la malnutrition, impact social et économique) s’appuie surtout des chiffres de l’année 2017.

« Les conclusions de cette étude nous incitent à réfléchir aux deux aspects contradictoires d’un même phénomène et appellent à l’action » a déclaré Miguel Barreto, directeur régional du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies. « Nous espérons que notre mise en garde sera entendue par les parties concernées et encouragera ces dernières à prendre des mesures fermes et durables de lutte contre la dénutrition et de promotion de l’accès à une alimentation et à des modes de vie sains ».

Alicia Bárcena, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL) et membre du Groupe principal du Mouvement SUN, nous avertit : « le double fardeau de la malnutrition affecte de plus en plus les populations pauvres et vulnérables ; il devient ainsi un facteur supplémentaire d’inégalité dans notre région ». Madame Bárcena a réitéré son appel aux pays « à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour changer de paradigme et révolutionner les modes de production et de consommation, car c’est un élément crucial de la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ».

Le PAM et la CEPAL, le gouvernement du Salvador par l’intermédiaire du ministère de la Santé (le MINSAL), avec l’appui de l’Institut de nutrition d’Amérique centrale et du Panamá (l’INCAP), ont présenté les résultats de ce rapport qui fournit des informations clés au gouvernement et à tous les acteurs nationaux afin qu’ils puissent prendre des décisions.

Selon le rapport, en 2017, le coût de ce double fardeau au Salvador s’élevait à 2559,2 millions de dollars américains, soit 10,3 % du PIB, dont 730 millions correspondaient au coût de perte de productivité, 820,5 millions au coût supplémentaire de santé et 8,7 millions au coût en matière d’éducation.

Concernant le coût social, l’étude indique que 4 enfants sur 10 souffrant de dénutrition ne terminent pas leur scolarité en primaire et 9 sur 10 ne terminent pas leur scolarité dans le secondaire. De même, 1 million de salvadoriens souffrent de diabète et d’hypertension dus au surpoids et à l’obésité, deux phénomènes qui pèsent financièrement le plus sur le système de santé.

Les recommandations préconisent d’élaborer et mettre en place des politiques publiques multisectorielles permettant de résoudre ces deux problèmes de malnutrition et d’augmenter l’allocation de ressources publiques afin de faire face à ces difficultés de santé publique. Il est également impératif de renforcer les alliances public-privé afin de définir ensemble les stratégies d’une approche intégrée de ces maladies.

Le PAM et la CEPAL, le gouvernement du Salvador par l’intermédiaire du ministère de la Santé (le MINSAL), avec l’appui de l’Institut de nutrition d’Amérique centrale et du Panamá (l’INCAP), ont présenté les résultats de ce rapport qui fournit des informations clés au gouvernement et à tous les acteurs nationaux afin qu’ils puissent prendre des décisions.
• Télécharger le rapport « El costo de la doble carga de la malnutrición » – En espagnol

Post A Comment

No Comments