SUN Newsletter
Home / Actualités / L’Indice de la faim dans le monde 2018

L’Indice de la faim dans le monde 2018

  |   Réseau de la société civile SUN

L’édition 2018 de l’Indice de la faim dans le monde révèle un écart inquiétant entre le rythme actuel des progrès accomplis dans la lutte contre la faim et la dénutrition et le rythme des progrès nécessaires pour éliminer la faim et alléger la souffrance humaine.

Publié conjointement par Concern Worldwide et Welthungerhilfe, ce rapport fait le point sur l’état de la faim dans le monde et met en lumière les endroits où il est le plus urgent de prendre des mesures pour lutter contre la faim. Les résultats montrent que dans de nombreux pays, tout comme au niveau de la moyenne mondiale, la faim et la dénutrition ont diminué depuis 2000, ce qui atteste une réelle amélioration du quotidien de millions d’hommes, de femmes et d’enfants. Dans le même temps, si de solides avancées ont été réalisées dans certaines régions du monde, dans d’autres, la faim et la dénutrition persistent ou se sont même aggravées. Dans de trop nombreuses régions, un nombre croissant de personnes continuent de souffrir de l’indignité de la faim et de l’insécurité des déplacements forcés.

Les statistiques sont à la fois consternantes et alarmantes. Environ 124 millions de personnes souffrent de faim aiguë, soit une augmentation frappante par rapport aux 80 millions d’il y a deux ans, tandis que la réalité de la faim et de la dénutrition continue d’avoir des conséquences très importantes sur la génération suivante. Environ 151 millions d’enfants connaissent un retard de croissance et 51 millions d’enfants souffrent d’émaciation à travers le monde. Les gains durement acquis sont encore plus menacés par les conflits, les changements climatiques, la mauvaise gouvernance et une foule d’autres difficultés.

Malgré des signes indiquant que des progrès réels sont possibles, les causes profondes et les réalités complexes de la faim ne sont pas suffisamment prises en considération. En 2015, les pays du monde se sont engagés à atteindre l’objectif Faim Zéro d’ici à 2030. Ils ne sont toutefois pas en passe d’atteindre cet objectif.

Les résultats de cette année

Le rapport de cette année révèle que le monde progresse dans la réduction de la faim depuis 2000, mais que ces progrès restent inégaux, la faim continuant de sévir à un niveau « grave » ou « alarmant » dans 51 pays et à un niveau « extrêmement alarmant » en République centrafricaine, qui est dorénavant le pays au monde où la faim est la plus sévère.

Les résultats confirment que nous sommes encore loin d’un monde libéré de la faim. Bien que plusieurs facteurs contribuent à cette augmentation, les conflits en sont l’un des principaux. En effet, les trois derniers pays au classement de l’Indice de la faim dans le monde de cette année (la République centrafricaine, le Tchad et le Yémen) sont en plein conflit et, en réalité, 60 % de la population affamée dans le monde vit dans des zones de conflit.

L’édition 2018 met également l’accent sur le thème de la migration forcée et de la faim.

• Lire le rapport « Indice de la faim dans le monde 2018 » – en anglais

Post A Comment

No Comments