Home / Actualités / L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publient de nouvelles orientations en faveur de l'allaitement maternel dans les centres de soins de santé du monde entier

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) publient de nouvelles orientations en faveur de l’allaitement maternel dans les centres de soins de santé du monde entier

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

L’OMS et l’UNICEF publient de nouvelles orientations sous forme de dix mesures visant à renforcer le soutien à l’allaitement maternel dans les centres de soins de santé qui fournissent des services aux mères et aux nouveau-nés. L’allaitement maternel de tous les bébés au cours de leurs deux premières années sauverait chaque année la vie de plus de 820 000 enfants de moins de 5 ans.

Les dix mesures en faveur d’un allaitement maternel réussi font partie intégrante de l’initiative Hôpitaux amis des bébés, qui a été lancée par ces deux organisations en 1991. Ces conseils pratiques encouragent les nouvelles mères à allaiter et aident les professionnels de la santé à accompagner l’allaitement de la meilleure manière possible.

L’allaitement maternel est essentiel à la bonne santé d’un enfant tout au long de sa vie et réduit les coûts pour les centres de soin de santé, les familles et les gouvernements. Lorsqu’il est prodigué au cours de la première heure suivant la naissance, il protège les nourrissons des infections et sauve des vies. Les nourrissons sont davantage exposés aux risques de décès causé par une diarrhée ou par d’autres infections lorsqu’ils ne sont allaités que partiellement voire pas du tout. L’allaitement maternel est également bénéfique pour le QI, prépare à l’accès à l’école et favorise la fréquentation scolaire, et est associé à des revenus plus élevés au cours de la vie d’adulte. Il réduit aussi le risque de cancer du sein de la mère.

« L’allaitement maternel sauve des vies. Il contribue à la bonne santé des nourrissons les premiers jours et tout au long de la vie », déclare la directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta H. Fore. « Mais pour allaiter, il faut être soutenue, encouragée et conseillée. Si ces mesures élémentaires sont correctement appliquées, nous pouvons améliorer considérablement le taux d’allaitement dans le monde et donner aux enfants le meilleur départ possible dans la vie ».

Le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, déclare qu’en donnant la possibilité d’allaiter au sein de nombreux établissements hospitaliers et de nombreuses communautés dans le monde, nous pouvons sauver des vies et aider les enfants à réaliser pleinement leur potentiel.

« Les établissements hospitaliers ne font pas que soigner les malades. Ils favorisent le développement de la vie et font en sorte que l’être humain puisse se réaliser pleinement », déclare le docteur Tedros. « Pour contribuer aux politiques nationales de couverture universelle des soins de santé, la meilleure démarche consisterait tout d’abord à généraliser l’application des dix mesures en faveur d’un allaitement maternel réussi dans le cadre des soins prodigués aux mères et aux nourrissons ».

 

Ces nouvelles orientations sont des mesures concrètes qui peuvent être appliquées par les pays pour protéger, promouvoir et soutenir l’allaitement maternel dans les centres de maternité et de services aux nouveau-nés. Ils appuient la création d’une plate-forme de système de soins de santé en lien direct avec les mères pour les aider à commencer à allaiter dès la première heure et de manière exclusive les six premiers mois.

Ils incluent des explications relatives à l’élaboration d’une politique en matière d’allaitement dans les établissements hospitaliers, aux compétences pour le personnel, et aux soins pré et post-accouchement, dont un accompagnement en matière d’allaitement pour les mères. Dans ces conseils, il est également recommandé de limiter l’utilisation de substituts du lait maternel, de pratiquer la cohabitation et l’écoute au cours de l’allaitement, d’éduquer les parents à propos de l’utilisation des bouteilles et des tétines, et de soutenir les mères et les bébés à leur sortie d’hôpital.

 

Informations connexes

Communiqué de presse de l’OMS

Infographie : initiative Hôpitaux amis des bébés

Affiche des dix mesures

Initiative Hôpitaux amis des bébés

 

Post A Comment

No Comments