SUN Newsletter
Home / Actualités / Mes réflexions du Guatemala et une volonté d'engager plus de jeunes dans le Mouvement SUN

Mes réflexions du Guatemala et une volonté d’engager plus de jeunes dans le Mouvement SUN

  |   Blogs, Réseau de la société civile SUN

À propos de l’auteur : Le Dr Claire Blanchard, coordinatrice du Réseau de la société civile, mène une réflexion sur sa mission en Guatemala, 2016

Meeting with youth network in FUNMMAYAN headquarters to share experience of the monitoring and evaluation of the 1000 day widow strategy implementation from a social accountability © Claire Blanchard for the SUN Civil Society Network & © Jhoseline Garcia, Save the Children Guatemala for the SUN CSARéunion avec le réseau de la jeunesse au siège de FUNMMAYAN pour une partage d’expérience sur le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la stratégie des 1000 jours les plus décisifs pour la responsabilité sociale © Claire Blanchard pour le Réseau de la société civile SUN; © Jhoseline Garcia, Save the Children Guatemala pour l’Alliance de la société civile SUN [/ caption] Contexte/caption]

Contexte

Le Guatemala a un contexte différent du fait de la violence qui est un problème, mais pas aussi visible qu’en El Salvador. Cependant, la pauvreté, les inégalités et les niveaux élevés de malnutrition sont frappants. Le Guatemala a 46,5 % de malnutrition chronique des enfants de moins de cinq ans (ENSMI 2013 / 2014) dans la région d’Amérique centrale, en dépit de l’engagement politique de haut niveau. C’est le niveau le plus élevé dans la région et c’est l’un des pays des plus touchés dans le monde.

Un nouveau gouvernement avec de grands espoirs

Les scandales de corruption ont plongé le Guatemala dans la tourmente, mais avec un nouveau gouvernement récemment installé suite aux élections, les membres de la Société civile ont de grands espoirs que leurs voix seront entendues. Ceci est le résultat du fait que la voix de la société commence à se faire entendre. Les organisations de la société civile font déjà des connexions clés au sein du gouvernement pour assurer l’engagement continu et de haut niveau de volonté politique. Les organisations de la société civile assurent également une meilleure participation de la société civile et des jeunes dans les plateformes de prise de décision, les politiques et la planification au niveau national et dans les plateformes au niveau local comme le Bureau des femmes, des jeunes et des adolescents.

Un peu plus sur l’Alliance de la société civile

L’alliance compte 250 membres, qui sont tous des organisations de base en dehors de deux organisations non gouvernementales internationales. L’alliance se tient sous les auspices de Save the Children Guatemala, qui offre beaucoup de soutien supplémentaire au-delà du champ d’application du Fonds d’affection multi-partenaires actuel du Mouvement SUN. Elle est dotée d’un réseau de jeunes qui vise à faire participer les jeunes à tous les niveaux et à leur faire respecter les Principes d’engagement SUN dans toutes leurs activités. L’engagement des jeunes au Guatemala est fondamental d’autant que plus de la moitié de la population a moins de 30 ans.

L’alliance veille à ce que la société civile participe et soit en mesure d’influer sur les décisions politiques. L’objectif est de sensibiliser sur la nutrition en descendant l’échelle jusqu’au niveau des ménages. L’alliance favorise également le changement de comportement à partir de chacun engagé dans le projet et la construction de la responsabilité mutuelle dans la lutte contre la malnutrition. « Nous ne pouvons pas attendre que le gouvernement fasse tout cela. Nous ainsi que nos communautés devons nous investir dans le changement », a déclaré un représentant d’un groupe de femmes autochtones, membre de l’Alliance de la société civile.

L’engagement des membres de l’Alliance de la Société civile est vraiment remarquable et constitue un exemple pour la plupart d’entre nous au sein du Mouvement SUN. La plupart des membres de l’alliance engagent leur temps, la passion, le dévouement à faire en sorte que les efforts de nutrition atteignent les plus difficiles à atteindre et autonomisent les groupes exclus pour qu’ils puissent jouir de leurs droits (droit à l’alimentation et à la nutrition, droit à l’éducation, droit à des soins de santé, droits de la femme et droits de l’enfant).

Un projet phare : la responsabilité sociale

Un autre projet phare de l’alliance est leurs efforts d’audit social récents pour surveiller la mise en œuvre de la stratégie des 1000 jours les plus décisifs dans les collectivités éloignées.

Les principales caractéristiques du projet comprenaient l’appui technique de l’un des membres de l’alliance (ICEFI – Instituto Centroamericano de Estudios Fiscales, qui sont des experts dans les études financières et l’analyse budgétaire). Le réseau de jeunes compte 22 organisations de la société civile dans 10 départements du pays.

  • Asociaciòn de Desarrollo Integral Comunitario –ADIC (San Marcos & Quiché) qui couvre également Totonicapán et Quetzaltenango;
  • Fundación de la Mujer Maya del Norte – FUNMAYAN (Alta Verapaz);
  • Asociación de Mujeres Ixpiyakok –ADEMI- (Chimaltenango);
  • Colectivo Maya Mam Chmool B´ee (Huehuetenango);
  • Centro de Desarrollo de la Mujer –CEDEM IXMUKANE (Sololá),
  • Save the Children Guatemala (Chiquimula) et
  • Instituto Centroamericano de Estudios Fiscales –ICEFI.

Couverture : la phase initiale de l’exercice a couvert 4 régions, 7 départements, 8 municipalités et 32 communautés et leurs centres de santé. Dans chacune des 32 communautés, 19 échantillons ont été prélevés (2 de femmes enceintes, 6 des mères d’enfants âgés de moins de 6 mois, 9 des mères d’enfants âgés de 6 à 24 mois, 1 des professionnels de la santé, 1 d’une sage-femme ).

Instruments utilisés pour la collecte des données : observations de conversation sur l’éducation nutritionnelle et alimentaire, contrôles de vitamines et de vaccins disponibles dans le centre de santé, entretiens (avec les femmes enceintes, les mères d’enfants âgés de moins de 6 mois, les mères d’enfants âgés entre 6 et 24 mois) et les contrôles dans le centre de santé avec un professionnel des soins de santé.

Qui a effectué la collecte des données : la méthodologie a été développée dans le cadre de l’alliance. Elle était par la suite mise en œuvre par deux jeunes (un homme et une femme pour des raisons de sécurité), avec l’appui d’un représentant de l’ICEFI. Le projet a été mis en œuvre dans certaines des communautés les plus difficiles à atteindre où le seul accès est à pied (6 à 7 heures de marche avec des risques de sécurité importants.

Résultats : les résultats ont été compilés, analysés et sont maintenant prêts pour diffusion et partage avec le nouveau gouvernement. Cet effort de surveillance complète l’étude déjà entreprise par l’Alianza por la Nutricion. La nouvelle recherche couvre des zones éloignées et difficiles à atteindre et commence à recueillir des données où l’on n’en avait aucune. Elle contribue à la construction d’une image plus complète de la mise en œuvre des programmes gouvernementaux.

Les prochaines étapes seront les suivantes :

  • le partenariat avec l’Alianza por la Nutricion pour compléter les efforts et obtenir un soutien supplémentaire par le biais de partenariats stratégiques ;
  • l’utilisation des approches novatrices (comme la technologie mobile et les applications) pour faciliter la collecte de données, dirigée par des jeunes, et pour veiller à ce qu’elle s’intègrent dans les efforts plus étendus de collecte de données ;
  • la sensibilisation de masse sur les lacunes frappantes actuelles ; et
  • la proposition de mesures et solutions concrètes pour que les multiples parties prenantes comblent ces lacunes ensemble.

Quelques leçons et messages de mes visites

Un des plus grands atouts est l’engagement des membres de l’alliance et du réseau des jeunes dans le travail, et leur approche constructive et redevable. La contribution en temps des membres est inestimable. C’est le meilleur investissement sur lequel l’on pourrait compter pour assurer la pérennité des efforts visant à promouvoir la justice sociale et le développement humain.

De nos rencontres avec les responsables clés, il est clair que pour certains dans le pays, SUN reste un acteur externe et un concept vague sans clarté de sa valeur ajoutée. En tant que mouvement, nous devons sensibiliser sur ce qu’est SUN dans la réalité, non seulement à un niveau élevé dans les forums non-nutrition, mais aussi dans les pays, en particulier quand s’opère un changement de gouvernement. Le Groupe principal SUN doit jouer un rôle clé dans ce processus. Cependant, en fin de compte, mon point de vue personnel est que le Mouvement SUN ne doit pas être une marque ou un programme extérieur, mais doit être considéré comme une approche qui se fonde sur des Principes d’engagement solides. En fait, mon message principal pendant ma visite au Guatemala était que SUN se constitue de ces acteurs mêmes qui dans le pays se sont engagés à améliorer la nutrition de nos enfants.

Un engagement pour une participation active des jeunes dans le Mouvement SUN

L’engagement des jeunes est souvent négligé, y compris dans notre Mouvement SUN, et pourtant les jeunes sont ceux avec plus de potentiel d’innovation et sont les futurs dirigeants de sociétés. En tant que tel, j’ai commis le Réseau de la société civile SUN à assurer une participation plus active des jeunes dans le Mouvement. Je propose que nous fassions cela :

  1. en assurant un soutien financier pour que les jeunes puissent être en mesure de prendre part à des événements régionaux et mondiaux comme l’Assemblée mondiale de la Santé et le Rassemblement global annuel du Mouvement SUN ainsi qu’à d’autres événements pour faire entendre la voix qui vient du terrain et assurer que les décisions globales sont un reflet de la réalité quotidienne au niveau communautaire ; et
  2. en créant un groupe de jeunes au sein du Réseau de la société civile SUN dans des réunions en ligne pour commencer par la mise en place de niveau régional pour aller vers l’apprentissage croisé et des discussions globales sur la stratégie en ligne.

Post A Comment

No Comments