SUN Newsletter
Home / Actualités / Mise à l’échelle de la fortification du riz en Afrique de l’Ouest

Mise à l’échelle de la fortification du riz en Afrique de l’Ouest

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

* Initialement publié par Sight and Life

En Afrique de l’Ouest, la prévalence et les effets des carences en micronutriments sont significatifs, et l’anémie, les carences en vitamine A et en iode demeurent une source de préoccupation en matière de santé publique. Par exemple, aucun des pays de la région n’est en voie d’atteindre lacible mondiale de nutrition 2025 de l’Assemblée mondiale de la Santé pour la réduction de la prévalence de l’anémie (Rapport mondial sur la nutrition 2018 (). Le riz fortifié pourrait potentiellement bénéficier à 130 millions de personnes dans 12 pays africains, dont les trois quarts en Afrique de l’Ouest, et de contribuer à la réduction des carences en micronutriments.

Comment la fortification peut-elle contribuer à cet objectif, et comment cela pourrait-il se faire ? Le nouveau supplément de Sight and Life et du Programme alimentaire mondial examine ces questions en détail. Cette présentation détaillée explique en quoi la fortification en micronutriments du riz peut s’intégrer à une stratégie efficace et abordable pour augmenter l’apport en vitamines et minéraux essentiels afin de réduire la prévalence de la malnutrition en micronutriments. Après les précédents suppléments consacrés au développement de la fortification du riz en Amérique latine (Scaling Up Rice Fortification in Latin America) (2017) et  au développement de la fortification du riz en Asie (Scaling Up Rice Fortification in Asia) (2015), cette édition se penche sur le continent qui affiche la plus grande consommation de riz par habitant après l’Asie, mais où les carences en micronutriments demeurent à un niveau inacceptablement élevé.

Chaque article de ce supplément incite à la réflexion et porte sur les carences en micronutriments en Afrique de l’Ouest. Les articles s’intéressent aux opportunités et aux défis liés à la fortification du riz et à son rôle potentiel dans l’amélioration de la qualité de l’alimentation. Les articles couvrent un large éventail de sujets, allant de la disponibilité des aliments et de la consommation alimentaire dans la région (Mawuli Sablah, Greg Garrett et Ibrahim Parvanta) à un bilan des progrès et des enseignements tirés de la fortification des aliments (Frederick Grant, Becky Tsang et Greg Garrett).

Ce supplément vise aussi à dissiper des mythes courants sur la fortification du riz tout en examinant les technologies et les canaux de distribution les plus pertinents pour le riz fortifié. Un article spécial est consacré aux nouvelles directives de l’OMS sur la fortification du riz (new WHO guidelines on rice fortification). Le supplément se termine par la synthèse d’un atelier sur l’enrichissement du riz en Afrique de l’Ouest, au cours duquel les délégués de différents pays et des partenaires techniques mondiaux et régionaux ont débattu des opportunités, des défis et des prochaines étapes.

Téléchargez le supplément complet en  anglais et en français.

 

Post A Comment

No Comments