SUN Newsletter
Home / Actualités / Nouvelle analyse de l’insécurité alimentaire aiguë et des effets de la COVID-19 au Honduras

Nouvelle analyse de l’insécurité alimentaire aiguë et des effets de la COVID-19 au Honduras

  |   Réseau des pays SUN

Le Honduras envisage de mener une nouvelle analyse de l’insécurité alimentaire aiguë et des effets de la COVID-19 sur les populations urbaines et rurales en octobre 2020

© UNICEF/UN0217838/Bindra

Le gouvernement du Honduras, par le biais de l’Unité technique pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (UTSAN), a demandé au Secrétariat général du système d’intégration d’Amérique centrale (SG-SICA) de mener une nouvelle analyse virtuelle de l’insécurité alimentaire aiguë au sein des populations urbaines et rurales de 15 à 18 départements du pays, avec l’approche du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) en phase avec les protocoles internationaux.

Dans le cadre du processus antérieur à une nouvelle analyse, une réunion de coordination s’est tenue avec les équipes techniques de l’UTSAN et le Programme des systèmes d’information pour la résilience dans le domaine de la sécurité nutritionnelle et alimentaire de la région SICA (PROGRESAN-SICA II) afin d’établir les procédures et les initiatives à prendre dans le cadre de la collecte des informations nécessaires et de la vérification de leur qualité. Les opérations se dérouleront uniquement virtuellement et par téléphone, à l’aide de réseaux pour établir des contacts et de centres d’appels lorsque nécessaire.

Dans le cadre de la séance de travail coordonnée par le directeur de l’UTSAN, l’ingénieur José Lino Pacheco et la directrice de PROGRESAN-SICA II, Patricia Palma de Fulladolsa, ont expliqué que cette première phase sera soutenue par le Programme alimentaire mondial (PAM), l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et d’autres organismes nationaux pour le recueil des données.

En juin 2020, une mise à jour de la situation à venir de l’ICP a été effectuée à l’aide de l’échelle d’insécurité alimentaire aiguë, afin de disposer de nouvelles informations basées sur la réalité actuelle sur fond de pandémie de COVID-19, dont les premiers cas ont été signalés le 10 mars 2020 au Honduras.

L’IPC est un ensemble de protocoles permettant d’évaluer la gravité de l’insécurité nutritionnelle et alimentaire et d’en identifier les causes. Il fournit également des renseignements permettant de consolider des informations de différents types. Il s’agit d’un processus contribuant à établir un consensus technique entre parties prenantes clés.

Le PROGRESAN-SICA II est un programme du Secrétariat général du système d’intégration d’Amérique centrale (SG-SICA). Il est financé par l’Union européenne et soutenu entre autres par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), l’Initiative mondiale de l’IPC et la FAO.

Post A Comment

No Comments