SUN Newsletter
Home / Actualités / Nutrition International lance un plan audacieux pour favoriser l’atteinte des objectifs de développement durable

Nutrition International lance un plan audacieux pour favoriser l’atteinte des objectifs de développement durable

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des donateurs SUN

Nutrition International vient de publier son plan pour mobiliser 700 millions de dollars canadiens d’ici à 2024 pour la lutte mondiale contre la malnutrition. L’argumentaire d’investissement, le premier en son genre par un organisme mondial de nutrition, permettra de financer la mise à l’échelle d’interventions éprouvées en matière de nutrition à faible coût et à impact élevé, accordant la priorité aux femmes, aux adolescentes et aux enfants.

Il met en lumière les impacts sur la santé et le capital humain que Nutrition International compte avoir avec cette approche et explique directement comment Nutrition International entend accélérer les progrès vers l’atteinte des cibles mondiales de nutrition fixées par l’Assemblée mondiale de la Santé et des objectifs de développement durable. Combiné à la stratégie mondiale, l’argumentaire d’investissement décrit les mesures prises par Nutrition International pour mobiliser les fonds nécessaires ainsi que les impacts recherchés.

Nutrition International tend à mobiliser 700 millions de dollars canadiens pour financer la mise à l’échelle d’interventions éprouvées en matière de nutrition, en particulier en faveur des femmes, des adolescentes et des enfants, d’ici à 2024. Grâce à un argumentaire d’investissement entièrement financé, et en collaboration avec des gouvernements et des partenaires du monde entier, Nutrition International sauvera la vie de 1,2 million d’enfants, évitera 60 millions de cas d’anémie et 4,4 millions de cas de retard de croissance, permettra à 10 millions d’enfants de gagner une année scolaire supplémentaire et générera 54 milliards de dollars canadiens en retombées économiques.

 


« Nutrition International est un organisme multilatéral de nutrition ayant un impact mondial sur les personnes dans le besoin. Nous accueillons favorablement cet argumentaire d’investissement justement parce que c’est le genre de plan chiffré, basé sur des données probantes, dont nous avons besoin pour réaliser des avancées de nature concrète vers l’atteinte des objectifs mondiaux. Par l’entremise de Nutrition International, le Canada s’assure que des millions de personnes, notamment les femmes et les filles, ont accès à la nutrition dont elles ont besoin pour s’épanouir, apprendre et diriger. »

Maryam Monsef, ministre canadienne du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres


 

La malnutrition touche une personne sur trois dans le monde et demeure l’un des obstacles transversaux les plus persistants au développement humain sur la planète. Les femmes et les filles payent le plus lourd tribut, puisqu’elles sont plus d’un milliard à être touchées. La malnutrition a des répercussions sur leur santé, leur éducation et leur emploi, et constitue un obstacle majeur à leur potentiel individuel et sociétal.

Tout comme la malnutrition crée des obstacles insurmontables au progrès humain, une bonne nutrition au bon moment peut ouvrir un monde de possibilités. Les femmes bien nourries sont en meilleure santé et accouchent de bébés en meilleure santé. Les enfants bien nourris ont un système immunitaire plus fort et un meilleur développement du cerveau. Les adolescents bien nourris sont plus susceptibles de poursuivre leurs études et sont en mesure de mieux apprendre, ce qui leur ouvre la voie à de meilleurs emplois, à de meilleurs revenus au cours de leur vie active, ainsi qu’à l’indépendance économique. Pris ensemble, ces constats démontrent qu’une population bien nourrie, en bonne santé et instruite constitue la condition sine qua non pour favoriser le progrès.

La publication officielle a eu lieu au siège de la Mission permanente du Canada auprès des Nations Unies à New York, en présence de l’Honorable Mme Maryam Monsef, ministre canadienne du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des sexes, de M. Marc-André Blanchard, représentant permanent du Canada auprès des Nations Unies, et des ambassadeurs des pays donateurs et maîtres d’œuvre. Lors de cet événement, la ministre a invité à débattre de l’urgence de prendre des mesures pour améliorer la nutrition des femmes et des filles dans la perspective du Sommet « Nutrition for Growth » qui se tiendra au Japon en 2020. Elle a souligné la nécessité d’accélérer les progrès en vue d’atteindre les cibles mondiales de nutrition fixées par l’Assemblée mondiale de la santé d’ici à 2025 et les objectifs de développement durable d’ici à 2030.

 

Plan stratégique 2018-2024 de Nutrition International. Investir dans la nutrition 

 

Post A Comment

No Comments