SUN Newsletter
Home / Actualités / Plateformes multisectorielles et réseaux provinciaux de la société civile pour éradiquer la malnutrition au Burundi

Plateformes multisectorielles et réseaux provinciaux de la société civile pour éradiquer la malnutrition au Burundi

  |   Réseau de la société civile SUN

Le Réseau de la société civile du Mouvement SUN (CSN) a organisé, en collaboration avec l’organisation non gouvernementale Concern Worldwide et dans la commune et province de Cankuzo, à l’est du Burundi, un atelier de lancement de plateformes multisectorielles et de réseaux provinciaux de la société civile en matière de nutrition et de sécurité alimentaire au profit des autorités administratives et sanitaires ainsi que des partenaires du réseau de la société civile actifs dans ces domaines au sein de la province.

À l’occasion de cet atelier, le docteur Brigitte Ndelema de Concern Worldwide a présenté les différentes formes de malnutrition, à savoir la malnutrition sévère et la malnutrition chronique. D’après elle, la malnutrition, dont les causes sont liées à un régime alimentaire inapproprié ou à une insécurité alimentaire, a de graves conséquences économiques, sociales, intellectuelles et sanitaires.

« Le rapport de l’Enquête démographique et de santé réalisée en 2016 au Burundi par l’Institut des statistiques et des études économiques du Burundi (ISTEEBU) révèle que six enfants de moins de cinq ans sur dix souffrent de malnutrition » a indiqué le docteur Ndelema, précisant que 56 % des enfants sont atteints de malnutrition chronique et 4,7 % de malnutrition sévère.

Médecin généraliste de la province de Cankuzo, le docteur Zacharie Kubwimana a corroboré les résultats du rapport, signalant que d’autres études menées en 2017 étaient parvenues aux mêmes conclusions. Le docteur Kubwimana a saisi cette opportunité pour présenter l’état de la malnutrition dans la province de Cankuzo où, selon les mêmes rapports, 59 % des enfants souffrent de malnutrition chronique et 6 % de malnutrition sévère.

Médecin généraliste et représentant de l’organisation Concern Worldwide à Cankuzo, celui-ci a déclaré que le phénomène de malnutrition était bel et bien réel dans le Burundi en général et dans cette province en particulier. Il a ensuite exigé qu’une sensibilisation du public soit faite quant à la gestion adéquate de la production.

Tous ont par ailleurs exhorté l’administration provinciale à faire tout ce qui était en son pouvoir pour se coordonner et collaborer avec Concern Worldwide afin de garantir le succès de ses activités visant à redynamiser les plateformes de nutrition multisectorielles dans toutes les provinces, en particulier celle de Cankuzo, et à mettre en exergue leur importance.

Enfin, le conseiller principal du gouverneur de Cankuzo, M. Pierre Claver Nakumuryango, qui participait également à cet atelier, a exprimé sa satisfaction suite à la mise en œuvre de ce projet consacré à la santé de la population et a recommandé aux parties prenantes de toujours rester sur la voie qu’elles avaient elles-mêmes tracée afin d’éradiquer la malnutrition sous toutes ses formes.

Plus d’informations

Burundi – Cankuzo : le plan d’éradication de la malnutrition est en bonne voie

Post A Comment

No Comments