SUN Newsletter
Home / Actualités / Première réunion du groupe parlementaire sur la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments en Afghanistan

Première réunion du groupe parlementaire sur la nutrition et la sécurité sanitaire des aliments en Afghanistan

  |   Parlementaires, Réseau des pays SUN

Plusieurs parlementaires et représentants d’organismes et de donateurs internationaux ont assisté à la réunion organisée par le Secrétariat du Programme de la sécurité alimentaire et de la nutrition en Afghanistan (AFSeN-A). Le directeur adjoint chargé de la coordination des affaires de l’État, Abdul Karim Tutakhel, a dirigé le groupe parlementaire sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle sous l’égide du service administratif du Président.

« Il est vital de travailler sur le programme national de sécurité alimentaire et nutritionnelle. C’est également l’une des priorités de S. E. le Président, qui a été discutée lors de la Conférence de Genève », a déclaré M. Tutakhel. « Nous devons œuvrer au niveau national et au niveau des États », a-t-il ajouté. M. Tutakhel a insisté sur la nécessité de travailler sur le plan et a rappelé le rôle important que peut jouer la Wolesi Jirga (Chambre des représentants) pour faire avancer ces questions. D’après lui, « garantir la sécurité alimentaire améliorerait la qualité et l’exportation de nos fruits et légumes ».

Il a également qualifié le programme Destarkhani Milli d’important pour la réduction de la pauvreté et la sécurité alimentaire et a demandé à la Wolesi Jirga et à d’autres de contribuer à sa mise en œuvre. Rajendra Aryal, le représentant de la FAO en Afghanistan, s’est exprimé par vidéoconférence. Il a manifesté son soutien aux programmes du gouvernement afghan et s’est engagé à coopérer autant que nécessaire avec les agences concernées.
Le coordinateur du secrétariat technique de l’AFSeN-A, Sayed Shams-ul-Islam Shams, a indiqué que 45 % des Afghans étaient privés de sécurité alimentaire et nutritionnelle et que 40 % des femmes et 45 % des enfants souffraient d’anémie.

D’après M. Shams, si 11 millions d’Afghans sont actuellement privés de sécurité alimentaire et nutritionnelle, ce nombre pourrait atteindre 15 millions dans six mois. ll a appelé les députés de la Wolesi Jirga à superviser l’adoption et l’exécution des lois et des budgets pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Yarbaz Hamidi et Syed Hayatullah Halimi, deux membres de la Wolesi Jirga s’exprimant au nom d’autres parlementaires, ont salué les efforts du gouvernement visant à mettre en œuvre le plan et ont fait part de leur soutien total à son action. Dans son discours d’ouverture, le conseiller du Président, Abdul Hamid Helmandi, a appelé tous les ministères et organismes concernés à contribuer à la sensibilisation du public et à prendre des mesures concrètes pour assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

 

Post A Comment

No Comments