SUN Newsletter
Home / Actualités / Préserver les systèmes alimentaires et promouvoir des régimes alimentaires sains pendant la pandémie de COVID-19

Préserver les systèmes alimentaires et promouvoir des régimes alimentaires sains pendant la pandémie de COVID-19

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau du secteur privé SUN

Le Panel mondial sur l’agriculture et les systèmes alimentaires pour la nutrition a publié sa dernière note d’orientation, COVID-19: safeguarding food systems and promoting healthy diets

Ce document se concentre sur les profondes répercussions que la pandémie a déjà eues sur les systèmes alimentaires et l’alimentation des populations en 2020. Il décrit les décisions et les actions clés qu’il convient de prendre pour permettre aux systèmes alimentaires de continuer à fonctionner efficacement, de se remettre rapidement de la crise actuelle et de renforcer leur résilience et leur efficacité pour l’avenir.

La note d’orientation explique que les actions destinées à protéger les personnes vulnérables doivent être clairement privilégiées aujourd’hui, à l’aide de stratégies qui renforceront la résilience des systèmes alimentaires demain. En mettant l’accent sur les consommateurs et l’approvisionnement alimentaire, elle présente 10 actions prioritaires pour aider les décideurs à atténuer les effets de la pandémie sur les systèmes alimentaires.

Comme l’a déclaré Mme Agnes Kalibata, Envoyée spéciale pour le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires et membre du Panel mondial, dans ses commentaires sur la pandémie de COVID-19 : « Nous devons “repenser” nos systèmes alimentaires afin qu’ils servent mieux l’objectif de nourrir les gens et d’assurer une planète sûre pour l’avenir ».

Cette nouvelle note d’orientation présente également une vision au-delà de la pandémie, une vision dans laquelle il y a une plus grande égalité d’accès à des régimes alimentaires sains intégrés dans les systèmes alimentaires, lesquels sont à leur tour plus résistants aux chocs.

 « Nous devons reconstruire de meilleurs systèmes alimentaires, plus résistants et plus inclusifs », a ajouté Mme Kalibata.

La pandémie de COVID-19 a révélé la fragilité des systèmes alimentaires et la façon dont nous comptons tous sur eux pour nous fournir la nourriture dont nous avons besoin. Même avant la pandémie, près de trois milliards de personnes avaient déjà une alimentation inadéquate. On ignore encore dans quelle mesure ce nombre a augmenté du fait de la perte de revenus et de la baisse de la consommation, mais il y a fort à parier qu’il est important.

Photo : Banque mondiale / Sambrian Mbaabu

Dans le même temps, les systèmes alimentaires sont de plus en plus menacés par le changement climatique et la détérioration rapide des ressources environnementales, en plus de contribuer aux émissions de gaz à effet de serre. Cette situation a incité l’Organisation mondiale de la Santé à demander la promotion de systèmes alimentaires écologiquement durables, qui offrent un accès inclusif à une nourriture saine, en tant qu’élément central d’un rétablissement mondial post-virus.

La note d’orientation du Panel mondial montre comment la tragédie humaine actuelle due à la pandémie et la crise économique qui en découle offrent aux décideurs l’occasion de réfléchir différemment au fonctionnement des systèmes alimentaires de leurs pays. Le principal défi consiste à faire en sorte que les régimes alimentaires, l’industrie agro-alimentaire, les pratiques agricoles, les technologies de stockage, les systèmes de réglementation et les instruments de prix soient mieux à même de soutenir les systèmes alimentaires qui assurent une alimentation saine pour tous, tout en protégeant l’environnement.

Son Excellence John Kufuor, Coprésident du Panel mondial et ancien Président du Ghana, a exhorté les gouvernements « à s’assurer que les réponses politiques à la COVID-19 minimisent les dommages causés aux systèmes alimentaires, à la nutrition et à l’environnement ». Il a ajouté : « Ils doivent donner la priorité aux politiques qui favorisent le commerce d’aliments nutritifs, en particulier pour les pauvres et les personnes vulnérables sur le plan nutritionnel et éviter les raccourcis vers une reprise économique qui pourraient dégrader l’environnement naturel ou compromettre la sécurité alimentaire ».

• COVID-19: safeguarding food systems and promoting healthy diets – Télécharger (en anglais)

 

Post A Comment

No Comments