SUN Newsletter
Home / Actualités / Programmation multisectorielle au niveau infranational : étude de cas dans les comtés de Homa Bay et de Makueni au Kenya

Programmation multisectorielle au niveau infranational : étude de cas dans les comtés de Homa Bay et de Makueni au Kenya

  |   Implication de plusieurs parties prenantes, Réseau des pays SUN, SUN dans la pratique

Pour les praticiens et les décideurs intervenant dans le domaine de la nutrition, il existe peu d’études sur la façon dont les programmes multisectoriels et sensibles à la nutrition sont mis en œuvre et soutenus par l’architecture institutionnelle existante, au niveau national et infranational, dans les pays lourdement touchés par la malnutrition. Pour combler cette lacune, l’ENN (Emergency Nutrition Network) a lancé un ensemble de produits multimédia pour attirer l’attention sur la mise en œuvre des programmes multisectoriels au niveau infranational au Kenya. Cette période peut être considérée comme une transition importante pour le programme de nutrition au Kenya, ce qui donne à cette étude de cas un rôle particulièrement crucial.

Le rapport Programmation multisectorielle au niveau infranational : une étude de cas dans les comtés de Homa Bay et Makueni au Kenya, l’un des trois pays examinés dans une série d’études de cas de l’ENN sur la programmation multisectorielle au niveau décentralisé, examine comment les activités et les structures dirigées par le gouvernement permettent la mise en œuvre de ce programme et interagissent avec lui, et met l’accent sur sa mise en œuvre à Makueni et à Homa Bay.

Parallèlement à cette étude de cas, une vidéo a été créée avec Lillian Karanja Odhiambo de l’Emergency Nutrition Network, qui se concentre sur les défis de la mise en œuvre et les leçons tirées du Programme de développement accéléré de la chaîne de valeur financé par l’USAID (AVCD) dans le comté de Homa Bay.

Plus d’informations :

Centre de ressources multimédia de l’Emergency Nutrition Network : https://www.ennonline.net/mediahub/video/mspkenyavideo


ÉTUDE DE LA PROGRAMMATION MULTISECTORIELLE AU NIVEAU INFRANATIONAL AU SÉNÉGAL, AU KENYA ET AU NÉPAL

Jusqu’ici, les études existantes ont souvent été axées sur les politiques, les stratégies et les cadres nationaux, et les orientations disponibles sont toujours assez générales et construites selon une approche « descendante ». En avril 2018, Gestion des connaissances dans le cadre du Programme d’assistance technique pour la nutrition financé par le ministère britannique du Développement international (qui soutient l’apprentissage au travers du Mouvement SUN). Le premier objectif de l’ENN pour ce travail était d’élaborer des « études de cas » avec des descriptions détaillées au niveau infranational et au niveau de la mise en œuvre.

Ce travail comprend trois études de cas sur certains pays SUN « très performants » et qui ont fait leurs preuves en matière de plaidoyer et de lutte contre la sous-nutrition : le Kenya, le Népal et le Sénégal. Ces documents nationaux sont accompagnés d’un document de synthèse qui tire quelques enseignements clés de ces études de cas. Les trois documents de pays sont basés sur le travail de terrain et les entretiens menés fin 2017 par l’équipe de spécialistes en Gestion des connaissances de l’ENN.

Télécharger le document de synthèse (en anglais) ici

Népal

L’étude de cas porte sur deux districts du Népal : Jumla et Kapilvastu. Elle examine en détail la mise en œuvre du Plan de nutrition multisectoriel I (MSNP I).

Télécharger l’étude de cas (en anglais) ici

 

 

 

 

 

 

Sénégal

L’étude de cas se penche sur leTélécharger l’étude de cas (en anglais) ici

 

 

 

 

Post A Comment

No Comments