SUN Newsletter
Home / Actualités / Programmes multisectoriels au niveau infranational : perspectives de l'Éthiopie, du Niger et du Bangladesh

Programmes multisectoriels au niveau infranational : perspectives de l’Éthiopie, du Niger et du Bangladesh

  |   Réseau des pays SUN

ENN est ravi de partager une série d’études de cas sur les programmes de nutrition multisectoriels réalisés au niveau infranational dans le cadre du travail de gestion des connaissances que nous menons sous l’égide du programme d’Assistance technique pour la nutrition (TAN), financé par le Département britannique pour le développement international (DFID) (soutien de l’apprentissage au sein du Mouvement pour le renforcement de la nutrition).

Cette série comprend trois études de cas de pays « hautement performants » du Mouvement SUN ayant de solides antécédents en matière de lutte contre la sous-alimentation et d’amélioration de la situation nutritionnelle au niveau infranational : le Bangladesh, l’Éthiopie et le Niger. Les études de cas nationales s’accompagnent d’un document de synthèse qui tire les principaux enseignements et repose sur trois études de cas précédemment réalisées en 2018 au Kenya, au Népal et au Sénégal. Une brève vidéo présente les thèmes émergents communs aux 6 études de cas.

Partie intégrante du rôle de gestion des connaissances que joue ENN pour soutenir le Mouvement SUN, le processus de documentation approfondie de la mise en œuvre des programmes de nutrition multisectoriels au niveau infranational a été initié en 2017 au Kenya, au Sénégal et au Népal dans un premier temps. En 2018, ENN a mené des études de cas additionnelles en Éthiopie, au Niger et au Bangladesh. Ces pays ont été sélectionnés en raison des progrès nationaux accomplis en matière de réduction du taux de sous-nutrition, de la présence de structures et de stratégies multisectorielles aux niveau national et infranational ou bien de preuves de l’application d’un programme de nutrition multisectoriel de grande ampleur au niveau infranational. Bien que les programmes diffèrent sensiblement dans chaque pays, ils donnent tous des exemples de développement de structures de coordination permettant de mettre en place des plateformes multi-acteurs au niveau infranational.

En Éthiopie, ENN a examiné, avec le soutien du gouvernement éthiopien, les évolutions infranationales ayant trait à la Déclaration Seqota : un engagement pris par le gouvernement éthiopien en 2015 en vue de mettre un terme aux retards de croissance chez les enfants de moins de deux ans d’ici 2030. Au Niger, ENN s’est penché sur l’approche de communes de convergence qui constitue un exemple prometteur de la manière dont le gouvernement du Niger et les agences partenaires peuvent améliorer leur collaboration multisectorielle ainsi que la convergence en travaillant par le biais des communes (le plus bas niveau de gouvernance au sein du pays). Enfin, ENN a étudié le second plan de nutrition multisectoriel du Bangladesh, intitulé Plan national d’action pour la nutrition 2 (NPAN2), qui couvre la période 2016-2025 et vise à améliorer la situation nutritionnelle des mères et des enfants durant les 1 000 premiers jours ainsi que celle des adolescents, des personnes âgées, des personnes handicapées, des enfants en maternelle et en école primaire.

Études de cas

Bangladesh

L’étude de cas décrit l’environnement favorable à la mise en œuvre du second plan de nutrition multisectoriel du Bangladesh, le Plan national d’action pour la nutrition 2 (période 2016-2025), qui vise à améliorer la situation nutritionnelle des mères et des enfants durant les 1 000 premiers jours ainsi que celle des adolescents, des personnes âgées, des personnes handicapées, des enfants en maternelle et en école primaire.

Télécharger le document ici

Éthiopie

Il s’agit d’une étude de cas de la Déclaration Seqota à Naedir Adet et Ebinat woredas en Éthiopie. Cette étude de cas décrit les évolutions infranationales ayant eu lieu en Éthiopie en rapport avec la Déclaration Seqota, un engagement pris par le gouvernement éthiopien en 2015 en vue de mettre un terme au retard de croissance chez les enfants de moins de deux ans d’ici 2030.

 

Télécharger le document ici

Niger

Il s’agit d’une étude de cas de l’approche de communes de convergence à Maradi, au Niger. Cette étude de cas décrit la mise en œuvre de l’approche de communes de convergence, qui constitue un exemple prometteur de la manière dont le Gouvernement du Niger et les agences partenaires peuvent améliorer leur collaboration multisectorielle ainsi que la convergence en travaillant par le biais des communes (le plus bas niveau de gouvernance au sein du pays).

Télécharger le document ici

Document de synthèse

Les trois études de cas réalisées par ENN s’accompagnent d’un document de synthèse répertoriant les expériences en matière de programmes multisectoriels tenant compte de la nutrition dans plusieurs pays, en particulier au niveau infranational. Ce document a été élaboré dans le cadre du travail que mène ENN sous l’égide du programme d’Assistance technique pour la nutrition (TAN), financé par le Département britannique pour le développement international (DFID), afin de soutenir le Mouvement SUN dans sa seconde phase (2016-2020).

Télécharger le document ici

Post A Comment

No Comments