SUN Newsletter
Home / Actualités / Publication des profils nutritionnels nationaux du Rapport sur la nutrition mondiale et de l'Outil de suivi des engagements en matière de nutrition pour la croissance (N4G)

Publication des profils nutritionnels nationaux du Rapport sur la nutrition mondiale et de l’Outil de suivi des engagements en matière de nutrition pour la croissance (N4G)

  |   Réseau des pays SUN

Le Rapport sur la nutrition mondiale a mis en ligne les profils nutritionnels nationaux actualisés et l’Outil de suivi des engagements en matière de nutrition pour la croissance (N4G). Ensemble, ils représentent la source la plus complète de données factuelles sur les progrès réalisés pour améliorer la nutrition dans le monde.

Profils nutritionnels nationaux

Les profils nutritionnels nationaux rassemblent les données les plus récentes pour suivre les progrès accomplis dans l’atteinte des Cibles mondiales de nutrition définies par l’Assemblée mondiale de la santé aux niveaux mondial, régional et national et pour comprendre les lacunes qui subsistent. Ils fournissent des données de qualité sur les principaux paramètres et tendances, notamment de nouvelles données sur les régimes alimentaires tout au long de la vie et les maladies liées à la nutrition, ainsi que sur les différentes formes de malnutrition. Ils sont interactifs et les données peuvent être filtrées par sexe, âge, lieu, niveau de richesse et autres facteurs.

Peu de pays sont actuellement en passe d’atteindre les cibles fixées en matière de nutrition de la mère, du nourrisson et du jeune enfant. Les dernières données disponibles montrent qu’aucun pays n’est en mesure de réduire la prévalence de l’anémie chez les femmes en âge de procréer, une femme sur trois (32,8 %) âgée de 15 à 49 ans étant affectée, en particulier celles qui sont enceintes. Au niveau mondial, on estime que 14,6 % des nourrissons présentent une insuffisance pondérale à la naissance, et seuls 11 pays sont en voie d’atteindre l’objectif en matière d’insuffisance pondérale à la naissance. Des progrès ont été réalisés en ce qui concerne l’objectif d’allaitement maternel exclusif, avec 32 pays en voie de l’atteindre et 44,0 % des nourrissons âgés de 0 à 5 mois dans le monde nourris exclusivement au sein. Trente pays sont en voie d’atteindre l’objectif en matière de retard de croissance et 49 pays la cible en matière d’émaciation, mais 21,3 % des enfants de moins de 5 ans souffrent encore d’un retard de croissance et 6,9 % d’émaciation. Dans le monde, 53 pays sont en bonne voie pour éviter une augmentation de la prévalence de la surcharge pondérale chez les enfants de moins de 5 ans, qui touche actuellement 5,6 % des enfants.

Très peu de pays dans le monde sont en passe d’atteindre les cibles fixées pour les maladies non transmissibles (MNT) liées à l’alimentation. Aucun pays n’est en voie d’arrêter la progression de l’obésité, 15,1 % des femmes adultes (âgées de 18 ans ou plus) et 11,1 % des hommes adultes souffrant d’obésité dans le monde. Dans le même temps, on estime que le diabète touche 7,9 % des femmes adultes et 9 % des hommes adultes, et très peu de pays sont en passe d’empêcher ces chiffres d’augmenter.

Le Rapport sur la nutrition mondiale rassemble les données les plus récentes sur  l’alimentation, le  fardeau de la malnutrition,  les stratégies et le financement de la nutrition  et  les facteurs déterminants sociaux de la nutrition  afin d’évaluer de manière exhaustive l’état de la nutrition mondiale.

Outil de suivi des engagements N4G

L’Outil de suivi des engagements N4G fournit les données les plus récentes sur les progrès réalisés par les gouvernements, les entreprises, la société civile et d’autres acteurs dans le monde entier en ce qui concerne les engagements pris lors des précédents sommets N4G pour améliorer la nutrition. Pour la première fois cette année, l’Outil de suivi des engagements N4G fournit des données sur les dépenses des donateurs en matière de nutrition pour les années 2010-2018.

Si 2020 a été une année décisive pour la santé et la nutrition dans le monde, 2021 représente une occasion unique de faire évoluer la situation en matière de nutrition. Les engagements pris lors des précédents sommets N4G arrivent à échéance et les acteurs du monde entier sont en train d’élaborer de nouveaux engagements pour améliorer la nutrition. C’est donc d’un moment clé pour faire le point sur les progrès réalisés à ce jour et utiliser ces connaissances pour mettre en place des systèmes alimentaires et de santé plus résilients et plus inclusifs.

L’Outil de suivi des engagements N4G  fournit les données les plus récentes sur les progrès réalisés dans le cadre des engagements N4G. Vous pouvez effectuer une recherche dans notre outil de suivi interactif pour savoir qui progresse dans le sens des engagements – et où des actions supplémentaires sont nécessaires. Il s’agit donc d’une ressource importante pour tous ceux qui ont besoin d’éléments factuels pour définir des engagements plus fermes en matière de nutrition.

Les auteurs du  Rapport sur la nutrition mondiale 2020  ont appelé à renforcer les investissements dans la nutrition, en particulier dans les communautés les plus touchées par la malnutrition. Il a exhorté les gouvernements, les entreprises et la société civile à tirer parti des moments clés pour renouveler et élargir leurs engagements en matière de nutrition et renforcer leur redevabilité.

Les engagements pris lors des précédents sommets N4G arrivent actuellement à échéance. Le monde se prépare maintenant à une année d’engagements sur l’alimentation et la nutrition en 2021. Pour améliorer les résultats en matière de nutrition à l’avenir, nous devons faire le point sur les progrès accomplis dans le cadre des engagements pris à ce jour.

 

Post A Comment

No Comments