SUN Newsletter
Home / Actualités / Renforcement de la nutrition dans les faits, Bulletin 4 : Contribution de l'agriculture et de la protection sociale à l'amélioration de la nutrition

Renforcement de la nutrition dans les faits, Bulletin 4 : Contribution de l’agriculture et de la protection sociale à l’amélioration de la nutrition

  |   La contribution de l’agriculture et de la protection sociale à l’amélioration de la nutrition, Réseau des pays SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

CovedrLancement en septembre 2015 : Le bulletin numéro 4 du Renforcement de la nutrition : dans les faits est focalisé sur la façon dont l’agriculture, les systèmes alimentaires et les régimes de protection sociale contribuent à renforcer la nutrition dans les pays SUN. Les représentants de six pays SUN ont partagé leurs récits sur la façon dont les parties prenantes de l’alimentation, de l’agriculture et de la protection sociale participent à des activités de coordination de la nutrition pour atteindre les résultats en matière de nutrition dans leurs pays. Les principaux défis sont identifiés dans chacun des articles de pays.

Instantanés des articles des pays SUN présentés :

  • Le Burundi intègre la nutrition dans les politiques sectorielles et les plans de développement qui sont soutenus par un engagement politique de haut niveau pour renforcer la nutrition. Les deux principales priorités de leur plan stratégique multisectoriel pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle consistent à améliorer les pratiques d’hygiène grâce à une initiative de lavage des mains ainsi qu’à la promotion de la diversification alimentaire à travers les jardins potagers dans les écoles et les ménages à l’échelle nationale.
  • La République démocratique populaire lao, a réalisé d’importants efforts en vue d’établir un comité multisectoriel sur la nutrition qui vise à assurer l’augmentation des investissements en faveur de la nutrition et à établir les mécanismes institutionnels nécessaires pour améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle. En plus de la commission, le ministère de l’Agriculture et des Forêts et le ministère de la Santé ont commencé à décentraliser le processus de coordination de la nutrition.
  • Le Mali, a opérationnalisé sa politique nationale de nutrition 2013, avec un plan d’action multisectoriel de la nutrition. Le ministère du Développement rural assume la responsabilité de l’amélioration de la diffusion des semences et, conjointement avec le ministère de l’Action humanitaire, ils travaillent sur les réponses d’urgence. Le ministère du Développement social est responsable du transfert des prestations sociales qui peuvent améliorer l’état nutritionnel des ménages.
  • Le Népal a élaboré des stratégies et des plans pour résoudre le problème de l’insécurité alimentaire, promouvoir la nutrition en s’évertuant à augmenter la disponibilité des aliments de qualité et à augmenter le revenu des femmes tout en réduisant leur charge de travail. Les régimes de protection sociale contribuent à offrir une alimentation suffisante et nutritive aux pauvres et groupes socialement exclus.
  • Les partenaires au développement du Yémen et le gouvernement se sont engagés à élaborer un plan d’action multisectoriel intégré à long terme de lutte contre la sous-nutrition avec l’engagement de tous les secteurs. Les secteurs de l’agriculture, de la sécurité alimentaire et de la protection sociale se sont entendus, concernant le principe de la convergence programmatique et géographique, que tous les secteurs travailleront ensemble dans environ la moitié des districts fortement caractérisés par la sous-nutrition.
  • Le Mozambique a entrepris une enquête de référence sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle (FSN) en 2013. Les résultats ont montré que plus de 7 000 ménages dans le pays ont indiqué que la nutrition n’est pas directement liée à la disponibilité des aliments, mais à l’utilisation des aliments ainsi qu’à leur accès et à l’éducation les concernant. Les programmes nationaux soulignent le fait que l’utilisation des mesures de protection sociale est essentielle pour aborder le retard de croissance comme une question transversale.

Renforcement de la nutrition dans les faits, Bulletin 4 : Contribution de l’agriculture et de la protection sociale à l’amélioration de la nutrition English | Français | Español Português РУССКИЙ العربية

Les bulletins du Renforcement de la nutrition : dans les faits présentent les expériences des pays SUN, et d’autres parties prenantes nationales, à mesure qu’ils renforcent leurs efforts pour s’assurer que tout le monde bénéficie d’une bonne nutrition. Chaque publication dans la série se concentre sur un thème choisi par les points focaux de gouvernement des pays SUN pour partager leur expérience lors d’une série de téléconférences entre les points focaux et les équipes de pays qui ont lieu tous les deux mois.

Lire d’autres numéros du bulletin Renforcement de la nutrition : dans les faits 

Post A Comment

No Comments