SUN Newsletter
Home / Actualités / Renforcer l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes et des filles : le Mouvement SUN relève le défi

Renforcer l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes et des filles : le Mouvement SUN relève le défi

  |   Réseau des pays SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

Le Rapport 2020 de Global Health 50/50 , maintenant dans sa 4e année, passe en revue les politiques d’égalité hommes-femmes et les pratiques en la matière de 201 organisations qui souhaitent promouvoir la santé et / ou influencer les politiques de santé mondiale.Après quelques années d’excellentes performances dans ce domaine, le Mouvement SUN se hisse, en 2021, parmi les 5 % d’organisations mondiales luttant en faveur de l’amélioration de la santé de tous.


Le Rapport 2020 de Global Health 50/50 est né d’une frustration vis-à-vis du fait que des organisations internationales du domaine de la santé continuent d’ignorer insidieusement les inégalités hommes-femmes. Dans tout le secteur, nous n’avons pas réussi à analyser et à traiter le rôle crucial des inégalités hommes-femmes dans la répartition des pouvoirs et des privilèges, dans les opportunités liées au genre et les attentes en matière de promotion professionnelle, ainsi que dans le domaine de l’autonomisation basée sur le genre des personnes pour qu’elles bénéficient du droit de jouir d’une santé et d’un bien-être optimaux.

Mouvement SUN

Le Mouvement pour le renforcement de la nutrition est reconnu pour ses très bons résultats de cette année, ce qui le place parmi les 5 % des organisations dans le Rapport 2020 de Global Health 50/50.

https://globalhealth5050.org/2021-report/

Les femmes et les filles souffrent, de manière disproportionnelle, de malnutrition et d’insécurité alimentaire, des problèmes amplifiés par la COVID-19. Pourtant, elles jouent un rôle essentiel dans la riposte face à la pandémie de famine qui en découle. En 2021, année durant laquelle jamais les inégalités n’ont autant décidé du bien-être et de la santé des populations, le Rapport 2020 de Global Health 50/50, lancé le 8 mars à l’occasion de la Journée internationale de la femme, a révélé l’absence criante de la prise en compte des inégalités hommes-femmes dans les mesures sanitaires prises face à la COVID-19 par les organisations mondiales de la santé.

Chaque année, le Rapport 2020 de Global Health 50/50 nous révèle si les organisations parviennent à tenir compte des deux aspects interdépendants des inégalités hommes-femmes : les inégalités de possibilités de faire carrière au sein des organisations et les inégalités qui touchent les bénéficiaires du système de santé mondial. En 2021 le rapport, intitulé « Gender Equality: Flying blind in a time of crisis » (Égalité hommes-femmes : improvisation en temps de crise) examine concrètement comment les organisations s’efforcent de tenir leurs engagements en matière d’égalité hommes-femmes et de justice sociale, tout particulièrement en cette période de crise, moment où les inégalités décident plus que jamais du bien-être et de la santé de certaines populations.

Renforcer l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes et des filles a toujours été la mission du Mouvement SUN, et en 2019, il a lancé un appel à l’action à l’attention de tous les acteurs du Mouvement pour qu’ils remplissent leur rôle. Depuis, le travail accompli est immense pour faire en sorte que la stratégie du Mouvement SUN pour sa 3e phase (2021-2025) énonce clairement sa vision et ses ambitions en matière d’égalité hommes-femmes, mais également ses responsabilités, afin que le Mouvement ne se contente plus de répondre aux problèmes de genre, mais devienne un véritable acteur transformateur dans ce domaine.

Pour en savoir plus sur le Mouvement SUN, l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes et des filles rendez-vous ici. .

Post A Comment

No Comments