SUN Newsletter
Home / Actualités / Rétrospective et perspectives d'avenir : 2020 et le Fonds commun du Mouvement SUN

Rétrospective et perspectives d’avenir : 2020 et le Fonds commun du Mouvement SUN

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des pays SUN, Secrétariat SUN

Dire que cette année a été hors du commun et jalonnée de défis sans précédent est probablement un euphémisme. 2020 restera, aux quatre coins du globe, une année ayant marqué l’histoire. Il en va de même pour le Fonds commun du Mouvement SUN.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé la planète en début d’année, l’équipe du Fonds commun et ses bénéficiaires ont réagi rapidement pour s’adapter à cette crise, en atténuer les effets et reconstruire en mieux par la suite.

Presque tous les bénéficiaires ont réaligné leur contrat avec le Fonds commun. Les nouvelles activités ont garanti un soutien aux gouvernements au niveau de l’élaboration ou de l’harmonisation de leurs mesures de lutte nationale, comme l’ont fait nos bénéficiaires aux Philippines, en Tanzanie et au Kirghizistan. Elles ont également été pensées pour combler le manque de groupes nationaux travaillant à une riposte, observé au Guatemala, en Afghanistan et au Népal.

La pandémie de COVID-19 a notamment menacé d’anéantir les progrès accomplis ces dernières années par les Alliances de la société civile, appuyées par le Fonds commun, du fait du détournement des priorités nationales de la nutrition, entraînant un ralentissement des initiatives de communication et de plaidoyer en matière de nutrition ainsi que de détection et de prise en charge des cas de malnutrition. En plus de puiser dans les fonds destinés aux projets de nutrition, la pandémie a aussi eu une incidence directe sur les moyens de subsistance et sur la sécurité nutritionnelle des populations.

Les activités des Alliances de la société civile ont été particulièrement touchées. De plus, près de la totalité des ressources disponibles a été réaffectée afin de prévenir et d’atténuer les conséquences directes de la pandémie, au détriment des activités habituelles, dont l’instauration d’une pérennité organisationnelle.

Bien que 2020 ait été en grande partie occultée par la pandémie de COVID-19, le Fonds commun et ses bénéficiaires n’ont pas perdu de vue les autres sujets.

Le Fonds commun a encore plus contribué à l’inclusion et à la diversité en impliquant les réseaux de jeunes dans les campagnes de plaidoyer au Pérou ou en recrutant activement des ONG dirigées par des femmes en vue d’une adhésion à l’Alliance de la société civile du Bangladesh. Par ailleurs, il a offert son soutien aux groupes d’entraide entre mères afin de sensibiliser davantage le public à la nutrition au Kenya et a œuvré avec des responsables de communautés au Mali. Enfin, le Fonds commun a mis la nutrition sur le devant de la scène grâce à la musique en Namibie et veillé à ce que la voix des organisations de la société civile du Kirghizistan soit prise en compte dans les décisions politiques.

La collaboration qui a pu être observée cette année entre nos réseaux mérite elle aussi d’être remarquée. Au Sri Lanka, les réseaux du secteur privé SUN ont tissé des liens durables entre les petits exploitants, les acheteurs et leurs propres membres. Au Kenya, le réseau du secteur privé SUN et l’Alliance de la société civile ont mené conjointement des actions de plaidoyer et de renforcement des capacités destinées aussi bien aux organisations membres à but lucratif qu’à but non lucratif.

En 2020, le Fonds commun du Mouvement SUN a veillé à ce que la nutrition soit adéquatement représentée et promue à tous les niveaux du gouvernement. À travers ses activités, qu’il s’agisse d’événements de haut niveau, de plaidoyers, d’exercices d’analyse budgétaire ou encore de campagnes de changement des comportements, le Fonds commun a joué un rôle déterminant tout au long de l’année 2020, assurant une coopération sans heurt entre les différentes parties prenantes.

Au vu du fort leadership national en matière de nutrition et du dévouement de l’équipe du Fonds commun, nous abordons 2021 pleins d’espoir. Aucune de ces réalisations n’aurait été possible sans votre soutien ni sans l’appui du réseau de la société civile, du réseau du secteur privé SUN ainsi que du réseau des Nations Unies SUN. Grâce à nos partenariats, le Fonds commun demeure une source de financement novatrice, essentielle et de dernier recours pour les pays du Mouvement SUN.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes et une bonne année 2021

L’équipe du Fonds commun

Post A Comment

No Comments