SUN Newsletter
Home / Actualités / Rôle du secteur privé dans l’amélioration de la nutrition lors du Congrès d’Asie sur la nutrition

Rôle du secteur privé dans l’amélioration de la nutrition lors du Congrès d’Asie sur la nutrition

  |   Réseau du secteur privé SUN

* Publié initialement par le Réseau SUN du secteur privé


Axton Salim, coprésident du Groupe consultatif du Réseau SUN du secteur privé et directeur d’Indofood

Axton Salim, coprésident du Groupe consultatif du Réseau SUN du secteur privé et directeur d’Indofood s’est exprimé sur le rôle que joue le secteur privé dans l’accélération de l’éradication de la malnutrition lors de l’édition 2019 du Congrès d’Asie sur la nutrition. Intitulée « La nutrition et l’innovation alimentaire au service d’un bien-être durable » et organisée par la Société pour l’alimentation et la nutrition d’Indonésie ainsi que par la Fédération des sociétés asiatiques pour la nutrition, la conférence s’est tenue du 4 au 7 août à Bali, en Indonésie. Y ont pris part des experts de la nutrition, des décideurs politiques et des chercheurs.

 

Lors de la session plénière « Accélérer l’éradication de la faim et de la malnutrition », le professeur Martin Bloem (Université de John Hopkins), le docteur Ir Subandi (point focal SUN en Indonésie) et Axton Salim ont traité de la prévalence de la malnutrition en Asie, où 14 millions d’enfants souffrent d’au moins deux formes de malnutrition, dont le surpoids, l’anémie et le retard de croissance.

Axton Salim s’est exprimé sur le rôle crucial que le secteur privé peut jouer en matière de lutte contre la malnutrition en produisant des aliments sains avec des ingrédients locaux et en s’assurant de réduire les coûts de production afin que les consommateurs à faible revenu puissent les acheter à un prix abordable. Celui-ci a de plus mis en lumière cinq domaines clefs au travers desquels le secteur privé peut contribuer à l’amélioration de la nutrition :

 

  1. Agriculture et nutrition : investir dans l’innovation technologique
  2. Enrichissement des aliments à grande échelle : enrichir les aliments de base et les condiments en vitamines essentielles
  3. Aliments produits spécialement pour des groupes cibles : accroître la disponibilité d’aliments produits spécialement
  4. Programmes de nutrition en milieu professionnel : sensibiliser les travailleurs à l’importance d’une alimentation nutritive
  5. Appui aux interventions tenant compte de la nutrition : jouer un rôle clef dans le renforcement des systèmes de santé sous-jacents

En tant que directeur d’Indofood, Axton Salim a lancé de nombreuses initiatives visant à améliorer la nutrition en Indonésie, comme :

  • l’enrichissement de la farine en vitamines B et en fer pour répondre aux besoins en micronutriments de la population ;
  • la commercialisation d’aliments nutritifs destinés aux jeunes (ex. : céréales saines, collations et biscuits riches en vitamines et en minéraux) ;
  • la mise en place d’un programme de nutrition en milieu professionnel à l’attention des employés d’Indofood avec l’organisation d’activités sportives, des examens médicaux, des aliments sains servis à la cafétéria ainsi que des espaces d’allaitement. Jusqu’à présent, 25 000 employés ont bénéficié de ce programme et Indofood a relevé une baisse de l’absentéisme résultant de maladies ainsi qu’une hausse de la productivité.
  • Développement d’une application mobile de nutrition destinée à montrer aux adolescents l’importance de la nutrition et d’un mode de vie sain et à encourager la croissance de jeunes entreprises locales actives dans les secteurs de l’alimentation, de la nutrition et de la santé.

 

Post A Comment

No Comments