SUN Newsletter
Home / Actualités / Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 dans les pays SUN d’Afrique de l’Ouest

Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 dans les pays SUN d’Afrique de l’Ouest

  |   Non classé

Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 dans les pays SUN d’Afrique de l’Ouest

ALLAITEMENT MATERNEL : le fondement de la vie

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM) vise à faire prendre conscience de l’importance de l’allaitement. Aidez-nous à soutenir les mères allaitantes. Pourquoi ? Parce que l’allaitement maternel est une solution universelle qui donne à tous les enfants les mêmes chances de démarrer dans la vie. L’allaitement est également bénéfique pour la santé et le bien-être des femmes et des enfants dans le monde et diminue leurs taux de mortalité. Cette année, l’Alliance mondiale en faveur de l’allaitement maternel a fait la promotion de la SMAM avec le slogan « L’allaitement maternel : le fondement de la vie », accompagné de la phrase suivante : « Dans un monde inégalitaire où se multiplient les crises et les situations de pauvreté, l’allaitement maternel est la base d’une bonne santé tout au long de la vie pour les bébés et pour les mères. »


 

Bénin

Du 25 au 30 septembre 2018, le Bénin célèbre la vingt-sixième Semaine mondiale de l’allaitement maternel à Dassa, où se déroule le lancement officiel des événements. Organisée par le ministère de la Santé, la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 vise à faire prendre conscience des bénéfices de l’allaitement maternel et à souligner que l’allaitement maternel exclusif et particulièrement l’allaitement précoce sont essentiels pour la vie humaine. Elle vise aussi à souligner l’importance d’une mobilisation d’une grande diversité d’acteurs locaux de la nutrition dans les domaines de la promotion, de la protection et du soutien de l’allaitement exclusif. Au cours des célébrations, des femmes qui allaitent exclusivement seront présentées en tant que modèles à suivre dans chaque village de la commune de Dassa et plaideront en faveur de l’allaitement maternel dans leur communauté.

Côte d’Ivoire

Le 16 août, la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 a été célébrée à Grand-Bassam. Cet événement a été organisé par le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique dans le cadre du programme national de nutrition. En Côte d’Ivoire, le taux d’allaitement maternel exclusif est estimé à 23,6 %, d’après la dernière enquête par grappes à indicateurs multiples de 2016.

La Semaine mondiale de l’allaitement maternel a également permis de lancer des programmes de supplémentation en vitamine A et de déparasitage. La supplémentation en vitamine A pour les filles et les garçons âgés de 6 à 59 mois et le déparasitage entre 12 et 59 mois une fois tous les six mois font partie des stratégies de réduction du taux de mortalité des nourrissons en Côte d’Ivoire. Les mères pourront désormais se rendre régulièrement dans les 28 centres de santé pour obtenir les doses prescrites pour leurs enfants dans ces tranches d’âge.

L’objectif national est d’atteindre un taux de 50 % d’ici 2020. La vitamine A est un micronutriment essentiel pour la croissance et le développement de l’enfant. Elle empêche l’apparition de nombreuses infections en renforçant le système immunitaire et atténue leur gravité. Elle réduit de 30 % le taux de mortalité des nourrissons, de 50 % le nombre de décès dus à la rougeole et de 40 % les diarrhées. En Côte d’Ivoire, les carences en vitamine A et les parasitoses présentent encore un risque pour 60 % des enfants âgés de 0 à 59 mois, d’après l’enquête nutritionnelle de mortalité en Côte d’Ivoire 2004.

Mali

Les célébrations de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2018 se sont déroulées hier à Koro. Après l’intervention de sages-femmes qui ont expliqué l’importance de l’allaitement maternel exclusif, cinq femmes ont été récompensées pour leur maîtrise des techniques d’allaitement.

 

Mauritanie

Le 16 août, la Semaine nationale de l’allaitement maternel 2018 a été lancée à l’hôpital Mère et Enfant de Nouakchott sous la présidence de la Première Dame de la Mauritanie, Mariem Mint Ahmed dite Tekber. À cette occasion, Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, ministre des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille et ministre de la Santé par intérim, a reçu au nom de la Première Dame le bouclier du Mouvement pour le renforcement de la nutrition en tant que première marraine de la nutrition en Mauritanie. Ce bouclier a été remis par M. Hervé Peries représentant résident de l’UNICEF en Mauritanie.

Ghana

Le département de nutrition du Ghana Health Service a tenu une conférence de presse sur l’allaitement maternel à l’hôpital Ridge dans le cadre des activités programmées pour les célébrations de la SMAM 2018. Au cours de la conférence, l’UNICEF a présenté des données relatives à l’allaitement maternel au Ghana. Dans ce pays, des progrès satisfaisants ont été accomplis dans le domaine de l’allaitement précoce (qui est passé de 35 % en 2006 à 56 % en 2016). Le taux d’allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois stagne depuis dix ans.

Un nouveau groupe Facebook a été lancé au cours de la Semaine nationale de l’allaitement maternel : Breastfeed4Ghana. Let’s Feed Ghana’s Future. Breastfeed4Ghana est une campagne basée sur les médias sociaux qui vise à sensibiliser et à diffuser des connaissances pour promouvoir, protéger et soutenir les mères allaitantes au Ghana. Elle s’adresse aux mères, aux familles, aux collaborateurs, aux employeurs, aux professionnels de la santé et au grand public. La campagne Breastfeed4Ghana a pour ambition de diffuser des ressources et des informations précises et pertinentes de grande qualité sur l’allaitement maternel, telles que des informations sur les bénéfices pour la santé et sur les besoins des femmes allaitantes à leur domicile, dans les lieux publics et au travail. Cette campagne est menée par l’Université du Ghana et l’École de santé publique de Yale.

Allaitement maternel Nutrition infantile Bénin Côte d’Ivoire Ghana Mali Mauritanie

Post A Comment

No Comments