SUN Newsletter
Home / Actualités / SOFI 2015 | Des progrès réalisés mais beaucoup de travail reste à faire pour vaincre la faim et la malnutrition

SOFI 2015 | Des progrès réalisés mais beaucoup de travail reste à faire pour vaincre la faim et la malnutrition

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

SOFI 2015Le 27 mai 2015, l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture publie à Rome en Italie la version 2015 de l’État de l’insécurité alimentaire dans le monde (SOFI). Selon la dernière édition, le nombre de personnes affamées dans le monde a chuté à 795 millions – soit 216 millions de moins qu’en 1990-1992 – soit environ une personne sur neuf. Également désigné Rapport des Nations Unies sur la faim, le rapport SOFI est préparé conjointement par l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO), le Fonds international de développement agricole (FIDA) et le Programme alimentaire mondial (PAM).

72 pays en développement ont atteint la cible de l’OMD 1 pour 2015 qui consistait à réduire de moitié la proportion de personnes souffrant de la faim.

Le rapport 2015 fait le bilan des progrès accomplis vers la réalisation de l’Objectif du millénaire pour le développement (OMD 1) établi au niveau international et les objectifs sur la faim énoncés lors du Sommet mondial de l’alimentation. Par ailleurs, le rapport SOFI mène une réflexion sur les actions à mener, à mesure que les pays font la transition vers le nouveau Programme de développement pour l’après-2015. Le rapport passe en revue les progrès accomplis depuis 1990 pour chaque pays et région ainsi que pour le monde dans son ensemble.

Cependant, les progrès vers l’atteinte de la cible de l’OMD 1 sont évalués en mesurant la sous-alimentation, ou la faim, mais également par un deuxième indicateur : la prévalence de l’insuffisance pondérale chez les enfants de moins de cinq ans. Au fil du temps, les progrès concernant les deux indicateurs à travers les régions sont comparés, fournissant un aperçu de la complexité de la sécurité alimentaire.

La faim dans le monde a continué à diminuer, mais progressivement, à quelque 795 millions de personnes sous-alimentées, soit une réduction de 167 millions de personnes souffrant de la faim au cours des dix dernières années. Cette baisse a été plus prononcée dans les pays en développement, malgré une croissance démographique importante.

Le rapport révèle qu’il reste beaucoup à faire pour éradiquer la faim et parvenir à la sécurité alimentaire sur toutes ses dimensions. Le rapport 2015 estime non seulement les progrès déjà réalisés, mais identifie également les problèmes qui subsistent ; par ailleurs, il fournit des orientations sur lesquelles les politiques doivent être accentuées à l’avenir. Les principaux facteurs qui ont déterminé le succès à ce jour pour atteindre les objectifs de sécurité alimentaire et de nutrition sont également identifiés. La liste des facteurs comprend la croissance économique, la croissance de la productivité agricole, les marchés (y compris le commerce international) et la protection sociale. Le rapport montre également comment les crises prolongées, en raison de conflits ou de catastrophes naturelles, ont des effets délétères sur les progrès dans la réduction de la faim.

« La faim reste un défi quotidien pour près de 795 millions de personnes dans le monde, dont 780 millions vivent dans les régions en développement. Ainsi, l’éradication de la faim doit rester un engagement clé des décideurs à tous les niveaux ». – José Graziano da Silva, Directeur général FAO

 

Visitez le site web interactif SOFI du FAO  English | Français | Español Русский | العربية

Télécharger la publication English | Français | Español Русский | العربية

Lire la synthèse du rapport SOFI English | Français | Español Русский | العربية

Lire le communiqué de presse English | Français | Español Русский | العربية

Questions fréquemment posées English | Français | Español Русский | العربية

Post A Comment

No Comments