SUN Newsletter
Home / Actualités / Tirer parti de toutes les possibilités avec des partenariats publics-privés avancés pour atteindre les objectifs mondiaux de nutrition

Tirer parti de toutes les possibilités avec des partenariats publics-privés avancés pour atteindre les objectifs mondiaux de nutrition

  |   Réseau du secteur privé SUN

Un nouveau rapport appelle les gouvernements et les entreprises à s’allier pour faire face à la malnutrition dans le monde en indiquant que la réalisation des Objectifs de développement durable des Nations Unies en lien avec la nutrition nécessite de tirer au mieux parti des ressources du secteur privé, du secteur financier et des actionnaires, afin de travailler avec les parties prenantes de la société civile et soutenir les priorités des gouvernements en matière de nutrition.

Le rapport est issu de l’Alliance mondiale pour l’amélioration de la nutrition (GAIN) et de l’USCIB Foundation, la branche éducationnelle du United States Council for International Business (USCIB). Il a été rédigé suite à une table ronde réunissant des experts en politique de santé mondiale et organisée en octobre dernier à New York.

L’avenir de l’alimentation est l’un des défis du développement humain et économique les plus difficiles de notre ère. Il est urgent de trouver de nouvelles solutions pour lutter contre la malnutrition sous toutes ses formes » déclare le président de l’USCIB Foundation, Peter Robinson (également président et directeur général de l’USCIB). « L’action du gouvernement seul ou du secteur privé uniquement ne peut suffire à relever ce défi. Le secteur privé est prêt à s’investir davantage mais pour ce faire, nous devons renforcer le dialogue et les partenariats avec les gouvernements, les ONG et d’autres agences du secteur public. »

 


« Les nations ne peuvent réaliser les ODD sans impliquer le secteur privé mais pour assurer une participation positive, les gouvernements se doivent d’être proactifs et le secteur privé doit agir de manière responsable et être incité à faire toujours plus », indique

Lawrence Haddad, directeur exécutif du GAIN et membre du Comité exécutif du Mouvement SUN.


 

L’agriculture et l’alimentation dans le monde représentent un secteur d’activité d’une valeur de 7,8 milliards USD qui emploie jusqu’à 40 % de la population active dans la plupart des pays. Nous nous devons de mobiliser ces actifs importants pour améliorer la nutrition. La capacité d’un pays à mettre fin à toutes les formes de malnutrition et à réaliser les Objectifs de développement durable ambitieux d’ici 2030 peut être améliorée lorsque les gouvernements et les entreprises travaillent de conserve pour établir des marchés des boissons et de l’alimentation favorisant une bonne nutrition. La question à se poser est : comment y arriver ?

Instaurer un dialogue entre gouvernements et entreprises est une première étape essentielle à franchir. En octobre 2017, nous avons organisé une première série d’échanges sur le thème « Tirer parti de toutes les possibilités avec des partenariats publics-privés avancés pour atteindre les objectifs mondiaux de nutrition », en partenariat avec la société Wilton Park organisatrice reconnue de dialogues sur le développement critique.

Plus de 40 représentants gouvernementaux, du secteur des boissons et de l’alimentation, d’agences des Nations Unies et d’organisations à but non lucratif se sont réunies à New York les 2 et 3 octobre 2017 pour déclarer vouloir « tirer parti de toutes les possibilités avec des partenariats publics-privés avancés pour atteindre les objectifs mondiaux de nutrition ». Le dialogue s’articulait autour de quatre thèmes majeurs (1) la révolution des connaissances ; (2) le rythme des innovations ; (3) les mesures incitatives en faveur de partenariats publics-privés ; et (4) les plateformes pour l’action. Les participants en sont venus à la conclusion que des directives pour l’engagement sont nécessaires si l’on veut insuffler, aux nouvelles générations, l’inspiration d’alliances publiques-privées et les faire avancer pour qu’elles contribuent à la réalisation des objectifs de nutrition.

 

Télécharger le rapport ici : En anglais

Post A Comment

No Comments