SUN Newsletter
Home / Actualités / Un atelier au Kenya établit la base des connaissances pour l'engagement efficace en faveur du renforcement de la nutrition

Un atelier au Kenya établit la base des connaissances pour l’engagement efficace en faveur du renforcement de la nutrition

  |   Réseau des pays SUN, Réseau du secteur privé SUN, Secrétariat et Groupe principal du Mouvement SUN

Group photoDu 10 au 12 juin 2015, le Secrétariat du Mouvement SUN, en partenariat avec l’UNICEF et le Réseau du secteur privé SUN, ont participé à un atelier de trois jours à Nairobi, au Kenya, sous le thème Dynamisation de l’engagement effectif pour le renforcement de la nutrition dans les faits.

Les participants représentaient les gouvernements des pays SUN, à savoir le Botswana, le Burundi, l’Éthiopie, le Kenya, le Lestotho, le Madagascar, le Malawi, le Mozambique, le Namibie, le Rwanda, la Somalie, le Sudan du sud, le Swaziland, la Tanzanie, l’Ouganda, la Zambie et le Zimbabwe.

pour ce qui des régions de l’Est et du Sud de l’Afrique, et également des pays non-SUN, à savoir l’Érythrée et l’Angola. Parmi les participants, figuraient également des représentants des agences des Nations Unies, du secteur privé et de la Société civile.

Dans son discours d’ouverture, Florence Lasbennes, Chef de personnel du Secrétariat du Mouvement SUN, a reconnu que bien que les conflits d’intérêts et la méfiance restent un handicap à l’engagement du Secteur privé, les possibilités d’apprentissage restent ouvertes pour toutes les parties prenantes, afin de garantir les résultats escomptés en matière de nutrition.

Des questions spécifiques débattues le premier jour, dirigées par le Réseau du Secteur privé SUN, ont porté sur la façon dont le Secteur privé peut contribuer à améliorer la nutrition et sur les mécanismes par lesquels les gouvernements peuvent mieux engager le Secteur privé à soutenir la réalisation des objectifs principaux des gouvernements en faveur de la nutrition.

L’atelier a examiné les attitudes et les comportements spécifiques requis pour orienter les engagements multi-acteurs. Les pays ont relevé la nature multidimensionnelle de la nutrition et ont fait allusion aux défis de mobilisation des parties prenantes des différents secteurs. L’élaboration du plan national de nutrition, identifié comme cadre commun de résultats avec des rôles clairement définis pour chaque partie prenante, apparaît comme l’outil idéal de coordination. Les participants ont également convenu que la poursuite des progrès réalisés dans le renforcement de la nutrition nécessite les éléments clés suivants :

  • l’établissement des rapports de confiance
  • le développement du leadership
  • le soutien de la transparence
  • le partage des connaissances

L’atelier s’est refermé tout en reconnaissant qu’il n’existe pas de mesure unique et que des améliorations sont réalisables, si les parties prenantes restent ouvertes et continuent d’apprendre les unes des autres.

En savoir plus sur le Réseau du Secteur privé SUN et revoir le Guide de l’engagement du Secteur privé à la page SUN Business Network page.

 

Post A Comment

No Comments