SUN Newsletter
Home / Actualités / Un changement de paradigme dans les études conventionnelles sur la nutrition en Gambie

Un changement de paradigme dans les études conventionnelles sur la nutrition en Gambie

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Le 23 décembre 2014, l’Agence nationale de nutrition (NaNA) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont validé deux rapports sur des études menées dans la région de Central River et de North Bank en Gambie. La NaNA a obtenu du PAM un contrat pour entreprendre deux projets financés par l’Union européenne dans le cadre du projet MDG1c (OMD 1c). Le projet vise à donner aux communautés, les compétences, les outils et les connaissances nécessaires pour mieux se nourrir.

Le ministère de l’éducation de base et de l’enseignement secondaire, la NaNA et le PAM ont travaillé ensemble pour mener à bien ces deux études visant à fournir les informations de base nécessaires pour évaluer les changements apportés par le projet MDG1c. Modou Cheyassin Phall, directeur exécutif de la NaNA et Point focal du pays du SUN, a déclaré qu’il s’agissait là d’une sorte de changement de paradigme dans les études conventionnelles. La plupart des études menées par la NaNA ciblent les enfants de moins de 5 ans. Modou a souligné que les enfants nés avec un faible poids, qui souffrent du faible poids ou du retard de croissance dans les années suivantes, peuvent entrer dans l’adolescence et l’âge adulte en souffrant de malnutrition, ce qui peut avoir des répercussions intergénérationnelles.

L’évaluation périodique de l’état nutritionnel de la population générale, en particulier des enfants d’âge scolaire, aide à identifier où se situe le fardeau de la malnutrition. Les deux rapports, à savoir : Évaluation de la nutrition des enfants d’âge scolaire et Connaissances, attitudes et pratiques, seront utiles dans la formulation pour formuler des informations adéquates relatives à l’éducation nutritionnelle dans les écoles et dans les communautés.

Read more

Post A Comment

No Comments