SUN Newsletter
Home / Actualités / Un nouveau rapport prédit que les phénomènes météorologiques extrêmes auront des incidences sur l’eau salubre

Un nouveau rapport prédit que les phénomènes météorologiques extrêmes auront des incidences sur l’eau salubre

  |   Réseau de la société civile SUN

Compte tenu des prévisions d’une augmentation des phénomènes météorologiques extrêmes pour l’avenir, il sera de plus en plus difficile d’accéder à de l’eau salubre dans les communautés les plus pauvres du monde. Notre travail consiste à renforcer la résilience.

 

Julietta Chauque, 42, from Marien Ngouabi in Mozambique. 63% of Mozambique's rural population live without access to safe water.

Julietta Chauque, 42, from Marien Ngouabi in Mozambique. 63% of Mozambique’s rural population live without access to safe water.

Download the report English

Download the report English

Le 22 mars 2017, à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, WaterAid UK a lancé un nouveau rapport, « L’état de l’eau dans le monde en 2017″, sur les infrastructures simples qui sont nécessaires afin d’atténuer les risques de phénomènes météorologiques extrêmes sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène. Le changement climatique se manifeste de nombreuses façons, y compris par une modification des phénomènes hydrologiques. Les régimes climatiques imprévisibles – appelés « aléas hydrologiques » dans le rapport – sont à l’origine d’une multiplication des ondes de tempêtes, des inondations désastreuses, des sécheresses prolongées et des contaminations des sources d’eau.

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat avertit que la malnutrition augmentera probablement dans les régions pauvres, où il sera difficile aux populations de cultiver des denrées alimentaires. À cette menace croissante s’ajouteront les infections dues à l’insalubrité de l’eau, à de mauvaises pratiques d’assainissement et à un manque d’hygiène, dont on estime qu’elles sont responsables de 50 % de tous les cas de malnutrition.

Le rapport comprend des études de cas en Papouasie–Nouvelle-Guinée, à Madagascar et en Mozambique – parmi les nations enregistrant le pourcentage le plus élevé d’habitants dans les zones rurales qui vivent sans eau salubre dans le monde, ces pays se classent respectivement aux quatrième, cinquième et sixième places. Pour finir, le rapport conclut par 6 mesures clés auxquelles les programmes gouvernementaux doivent accorder la priorité.

WaterAid UK déclare qu’une communauté bénéficiant d’une source d’eau entretenue de manière appropriée, telle qu’un système de collecte des eaux de pluie, a beaucoup plus de chances de survivre à une sécheresse, et que des toilettes construites de manière adéquate permettent d’empêcher la propagation des déchets humains et de réduire les risques de maladies d’origine hydrique. Ces faits et d’autres ont été identifiés dans l’exposé portant sur les difficultés auxquelles les communautés rurales vulnérables sont confrontées lorsqu’elles sont associées à des aléas hydrologiques.

Téléchargez le rapport en français

En savoir plus >> WaterAid

 

Post A Comment

No Comments