SUN Newsletter
Home / Actualités / Un nouveau tableau de bord en ligne pour mieux éclairer les politiques alimentaires

Un nouveau tableau de bord en ligne pour mieux éclairer les politiques alimentaires

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Alliance mondiale pour une meilleure nutrition (GAIN) et l’Alliance Johns Hopkins pour un monde plus sain inaugurent un nouvel outil numérique facile à utiliser, conçu pour aider les décideurs à mieux comprendre leurs systèmes alimentaires, à identifier les leviers de changements et à décider lesquels exploiter.

Les systèmes alimentaires englobent un vaste éventail d’acteurs – dont les agriculteurs, les commerçants, les transformateurs, les grossistes, les distributeurs, les détaillants et les consommateurs – ainsi que les processus qui permettent d’acheminer les aliments cultivés des champs au marché, jusqu’à nos assiettes. Lorsqu’ils fonctionnent bien, les systèmes alimentaires peuvent assurer la disponibilité, l’accessibilité et l’abordabilité de produits nutritifs et l’adoption de régimes alimentaires sains.

Le Tableau de bord sur les systèmes alimentaires est une ressource holistique unique destinée à offrir aux décideurs, aux organisations non gouvernementales, aux entreprises, aux dirigeants de la société civile et à d’autres acteurs un aperçu en temps réel des systèmes alimentaires nationaux, afin qu’ils comprennent mieux les interconnexions entre les différents secteurs et qu’ils puissent établir des comparaisons avec d’autres pays, identifier les principaux défis et donner la priorité à certaines actions.

« Ce qui nous a le plus surpris en 2017 lorsque nous travaillions avec le Panel d’experts de haut-niveau des Nations Unies sur le rapport sur les systèmes alimentaires et la nutrition, c’était le manque d’informations accessibles, organisées et fiables sur les systèmes alimentaires. Sans ces données, il est difficile d’identifier les meilleures mesures à prendre, en se basant sur des éléments probants, capables d’améliorer les systèmes alimentaires » a déclaré Jessica Fanzo, directrice du Programme Éthique et politique alimentaires mondiales à l’école John Hopkins. « Il était très important pour nous, étant donné le niveau de complexité et d’interconnectivité inhérent aux systèmes alimentaires, que les données soient présentées de manière à pouvoir être facilement utilisées et c’est exactement ce que propose le tableau de bord. Désormais, les décideurs politiques accèdent facilement aux données et aux conseils politiques propres à leur situation ».

Le tableau de bord réunit des données sur les systèmes alimentaires de plus de 230 pays et territoires, ainsi que celles de plus de 170 indicateurs et 35 sources. Il devrait permettre aux acteurs du secteur de comparer leurs systèmes alimentaires avec ceux des autres pays et fournir des conseils quant aux éventuelles mesures prioritaires à prendre pour améliorer l’incidence des systèmes alimentaires sur les régimes alimentaires et la nutrition.

« Le tableau de bord peut réduire de moitié le temps requis pour collecter des données utiles, aidant ainsi les agences publiques et les structures privées à traiter les trois D plus rapidement : Décrire les systèmes alimentaires nationaux, les Diagnostiquer afin d’accorder la priorité à certains domaines d’action, puis Décider de l’action à entreprendre en se basant sur les expériences tentées dans d’autres pays », a expliqué Lawrence Haddad, directeur exécutif de GAIN et lauréat du Prix mondial de l’alimentation.

Par exemple, un décideur politique travaillant au ministère de la Santé peut étudier les données nationales concernant la consommation de fruits, de légumes et de céréales complètes ainsi que les résultats nutritionnels et médicaux, tels que la pression artérielle, pour établir une corrélation entre un apport insuffisant de ces aliments nutritifs et une prévalence plus élevée de l’hypertension artérielle. Les données peuvent être comparées entre pays par région, par type de système alimentaire ou par catégorie de revenus afin d’élaborer de meilleures politiques de santé publique et promouvoir une plus grande consommation de ces aliments.

Les décideurs pourront également s’intéresser aux précipitations annuelles moyennes à long terme dans leur pays et à leur évolution au fil du temps face au changement climatique. Ces informations, associées à des données sur le pourcentage de terres cultivées et équipées pour l’irrigation, peuvent les aider à prendre des décisions sur la meilleure façon d’utiliser leurs sources d’eau agricole en vue d’améliorer le rendement des principales cultures.

« La FAO contribue à ce projet en offrant son expertise en matière de systèmes alimentaires complexes, de manière transparente et accessible. L’Organisation a hâte de renforcer sa collaboration avec ses partenaires afin d’assurer le succès de cette initiative », a affirmé QU Dongyu, directeur général de la FAO.

« Le tableau de bord est ouvert à tous et devrait permettre d’encourager davantage une coopération indispensable à la transformation de nos systèmes alimentaires. Avec les menaces et les possibilités présentées par la COVID-19, nous avons besoin de renforcer la collaboration entre les parties prenantes du secteur qui travaillent sur la faim, la nutrition, les moyens de subsistance, le climat, la biodiversité et l’utilisation durable des ressources naturelles. La collaboration et le partage d’informations sont également essentiels pour atteindre les Objectifs de développement durable, que nous nous devons d’atteindre d’ici 10 ans », a ajouté le directeur général.

À propos du tableau de bord sur les systèmes alimentaires

Le tableau de bord sur les systèmes alimentaires est un nouvel outil à destination des décideurs politiques qui décrit les systèmes alimentaires mondiaux, régionaux et nationaux. Il réunit des données en se basant sur plus de 170 indicateurs de systèmes alimentaires et 35 sources sur plus de 230 pays et territoires. L’objectif est d’aider les décideurs politiques et d’autres utilisateurs à identifier certaines actions prioritaires afin d’améliorer de manière durable les régimes alimentaires et la nutrition dans leurs systèmes alimentaires. www.foodsystemsdashboard.org

Post A Comment

No Comments