SUN Newsletter
Home / Actualités / Une conversation avec des chefs cuisiniers sur le rôle que nous devrions jouer dans la réalisation des ODD

Une conversation avec des chefs cuisiniers sur le rôle que nous devrions jouer dans la réalisation des ODD

  |   Réseau des pays SUN

Nourrir la planète et ses habitants : une conversation avec des chefs cuisiniers sur le rôle que nous devrions jouer dans la réalisation des objectifs de développement durable

Par Gerda Verburg, Coordinatrice du Mouvement pour le renforcement de la nutrition (SUN) et Sous-Secrétaire générale des Nations Unies


En tant que Coordinatrice du Mouvement SUN,  je suis une fière Ambassadrice du SDG2 Advocacy Hub, qui – tout comme SUN – croit fermement en une approche multisectorielle et multi-acteurs pour résoudre les plus grands défis auxquels le monde est confronté.

Au cœur de l’approche innovante du SDG2 Advocacy Hub, on trouve le Manifeste des Chefs, une initiative dirigée par des chefs cuisiniers qui s’appuie sur le fait que les chefs sont d’excellents défenseurs d’un meilleur avenir alimentaire et jouent un rôle important en incitant les gens à apporter des changements dans leurs cuisines et leurs communautés.

Je suis tout à fait d’accord.

Les chefs montrent la voie vers une alimentation qui est à la fois saine et durable, mais aussi délicieuse. Cependant, je pense que nous devrions nous inspirer de leur expérience et demander à chacun de plaider pour un meilleur avenir alimentaire, tout comme les gens dans le monde entier plaident pour un meilleur avenir climatique.

Au cours des dix dernières années, le Mouvement SUN a aidé les pays membres à élaborer et à faire progresser une approche plus systématique de la nutrition. 2020 est une année cruciale si nous voulons poursuivre les progrès déjà accomplis à un rythme permettant de réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il est essentiel que les acteurs concernés se réunissent pour adopter une approche commune et harmoniser leurs programmes. Les preuves scientifiques démontrent clairement les liens entre la santé humaine et celle de la planète, les systèmes alimentaires, le climat et la nutrition, mais nous avons encore tendance à traiter ces sujets de manière isolée.

En 2020, chacun d’entre nous doit saisir l’opportunité, et la responsabilité, d’appeler à un changement de la manière dont nous mangeons, cultivons, transportons et vendons des aliments dans le monde entier. Nous devons prendre position et faire partie des consommateurs avertis et citoyens engagés mettant en œuvre les changements quotidiens nécessaires pour améliorer la production et la consommation alimentaires au niveau individuel, familial et communautaire, et faire pression pour obtenir le changement systémique requis pour remédier à la malnutrition.

Les chefs cuisiniers sont mes héros. Ils jouent un rôle unique, car ils font le lien entre la ferme et la fourchette avec beaucoup d’expertise, de créativité et de plaisir, en décidant quels ingrédients vont dans leur assiette, comment ils sont obtenus, préparés et cuits, et ce qu’il advient des déchets créés au cours du processus. Ils jouent un rôle crucial – mais vous et moi aussi ! Nous prenons tous des décisions sur ce que nous achetons, combien nous dépensons, où nous faisons nos courses, ce que nous mangeons et ce que nous servons à nos amis et à notre famille. Même si des contraintes s’exercent sur nos choix selon les différentes régions du monde, nous devons prendre les bonnes décisions pour favoriser une alimentation durable, savoureuse et saine lorsque cela est possible. Nous pouvons faire la différence que nous voulons voir !

Il est donc important de briser les cloisonnements qui existent entre les discussions et les décisions sur l’agriculture, la santé, la nutrition et la durabilité environnementale. Cela semble compliqué, mais cela nous apportera les solutions innovantes dont nous avons besoin.

Cette possibilité de changement est sans précédent dans l’histoire.

La façon dont le monde produit et consomme les aliments conduit actuellement à une épidémie sans précédent d’obésité et de surpoids, tout en ne parvenant pas à freiner la faim et la malnutrition chronique, ainsi que la carence en micronutriments. Cela entraîne des coûts inacceptables pour les individus, les familles et les nations. En bref, les systèmes alimentaires sont actuellement incapables de protéger la santé de la planète et des populations au niveau mondial.

Au cours de mes voyages, je constate que les pays membres du Mouvement SUN sont fortement touchés par le changement climatique qui se manifeste par des épisodes de sécheresse, des inondations et des conflits. Le nombre croissant de pays SUN qui sont confrontés simultanément au retard de croissance, à l’émaciation, au surpoids et à l’obésité, est un signe évident qu’il est de la plus haute urgence de passer à des systèmes alimentaires plus respectueux de la santé de l’homme et de la planète.

Je crois fermement que l’approche multisectorielle de SUN en matière de nutrition constitue une occasion importante de favoriser la collaboration entre les secteurs et de tirer parti des synergies existantes entre les stratégies résilientes face au climat et les stratégies sensibles à la nutrition. Il est évident que, dans un climat en pleine évolution, une approche multisectorielle et une action individuelle quotidienne audacieuse sont nécessaires pour garantir l’accès à une alimentation nutritive pour tous.

Avec un leadership approprié et une voix collective, nous pouvons faire naître un sentiment d’urgence et rassembler les gouvernements, les donateurs et les organisations partenaires, la société civile et le secteur privé pour trouver des solutions permettant d’améliorer la nutrition face au changement climatique, tout en atténuant l’empreinte écologique des systèmes alimentaires.

Le Mouvement SUN entre dans sa troisième phase en 2021. Il fera la promotion d’une approche plus intégrée, en convainquant ceux qui ont le pouvoir de décision du potentiel gagnant-gagnant pour les populations et la planète et en soulignant l’urgence de se mettre d’accord et de prendre des mesures concrètes pour avancer.

Je vous invite à vous joindre à moi, et à nos chefs cuisiniers passionnés, pour cette aventure.


Écoutez ma conversation avec le chef Tom Hunt sur le podcast du Manifeste des Chefs, consacrée à la durabilité environnementale et au rôle des chefs pour garantir une Alimentation saine pour tous et réaliser les Objectifs mondiaux. Informez-vous sur le Mouvement SUN et le Manifeste des Chefs et continuez à faire des choix quotidiens qui nourrissent les gens et la planète.

Visitez le site du podcast du Manifeste des Chefs à l’adresse http://www.sdg2advocacyhub.org/news/chefs-manifesto-podcast 

Écoutez le podcast du Manifeste des Chefs sur :

Post A Comment

No Comments