SUN Newsletter
Home / Actualités / Une course pour témoigner de l’importance de la nutrition chez les femmes et les filles en Éthiopie.

Une course pour témoigner de l’importance de la nutrition chez les femmes et les filles en Éthiopie.

  |   Réseau de la société civile SUN, Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN

* Initialement publié par Nutrition International


Lors de la Great Ethiopian Run de 2020, plus de 15 000 femmes ont participé à la Women First 5KM Road Race (course féminine sur route de 5 km) à Addis-Abeba. Cette année, le thème de l’événement était en lien avec la campagne « With Good Nutrition She’ll Grow Into It » (Avec une bonne nutrition, elle deviendra quelqu’un) dans le but d’attirer l’attention sur le rôle essentiel de la nutrition dans le développement des filles pour qu’elles exploitent tout leur potentiel.

Nutrition International était l’un des sponsors de la manifestation pour rappeler à quel point la nutrition peut contribuer à l’égalité hommes-femmes. La course, qui a lieu tous les ans, coïncidait cette année avec la Journée internationale de la femme et avait pour but de renforcer l’autonomie des femmes, de plaider en leur faveur et de célébrer l’excellence féminine.

Le Président de l’Éthiopie, Son Excellence Sahle-Work Zewde, s’est adressé aux coureurs avant le début de la course et a réitéré le message qu’une bonne nutrition est essentielle à l’autonomisation des femmes, surtout à celle des adolescentes. « L’autonomisation des femmes, l’égalité hommes-femmes et une bonne nutrition doivent sans cesse être dans nos esprits et dans nos actes quotidiens » a déclaré Son Excellence Zewde.

Bien que les adolescents composent plus de 25 % de la population éthiopienne, ils sont souvent négligés par les programmes de santé et de nutrition. Pour des raisons biologiques, sociales et culturelles, les filles sont plus susceptibles de souffrir de malnutrition que les garçons. En Éthiopie, plus d’une adolescente sur trois est trop maigre pour son poids, anémique ou émaciée, et pourtant, seulement la moitié des centres de santé du pays proposent des services à leur attention. Nutrition International travaille avec le pays pour combler ces lacunes.

Nutrition International a été le premier à introduire et à renforcer une supplémentation hebdomadaire en fer et en acide folique et des programmes d’éducation nutritionnelle pour lutter contre l’anémie chez les adolescentes. Ces interventions bénéficient actuellement à plus de 960 000 filles dans six régions du pays.

« Pendant des années, la nutrition des adolescentes a été négligée en Éthiopie » indique le directeur de pays pour l’Éthiopie de Nutrition International, le docteur Amare Deribew interrogé lors de la course. « Aujourd’hui, nous travaillons avec le ministère fédéral de la Santé et des partenaires pour mettre en place des programmes nutritionnels à l’attention des adolescentes dans 90 woredas (subdivisions administratives). Je suis ravi que des bénéficiaires de nos programmes aient pu participer à la course d’aujourd’hui.

Tsigie Gebreselama, coureuse éthiopienne sur de longues distances, a remporté la course devant la championne de 2019 Yalemzerf Yehuala et Nigist Haftu, respectivement arrivées en deuxième et troisième position. L’athlète légendaire Meseret Defar, ambassadrice de la course, et Haile Gebrselassie, président de la Great Ethiopian Run, ont remis les prix aux gagnantes. « Sans une bonne nutrition, il n’y pas de course qui soit possible et pas de vainqueurs en athlétisme » a déclaré monsieur Gebreselassie, insistant sur la nécessité d’un bon apport nutritionnel pour les filles.

Post A Comment

No Comments