SUN Newsletter
Home / Actualités / Une étude révèle le degré de sensibilité au genre des partenariats mondiaux public-privé pour la santé

Une étude révèle le degré de sensibilité au genre des partenariats mondiaux public-privé pour la santé

  |   Non classifié(e), Réseau des donateurs SUN

Cliquer pour agrandir l’image

Le 12 mai 2017, la revue en libre accès « Globalization and Health », spécialisée dans le domaine de la santé et du bien-être, a publié un article approuvé par les pairs sur la prise en compte de la dimension de genre au sein des partenariats mondiaux public-privé pour la santé.

Les chercheurs, à savoir Sarah Hawkes de l’University College de Londres, Kent Buse de UNAIDS et Anuj Kapilashrami de l’Université d’Édimbourg, ont identifié 18 partenariats mondiaux public-privé pour la santé – définis comme des institutions mondiales disposant d’un mécanisme de gouvernance formel qui inclut des acteurs des secteurs public et privé à but lucratif – et ont réalisé une analyse de genre pour chacun d’entre eux. Cette analyse incluait le Mouvement SUN, notamment les efforts réalisés au niveau national et présentés dans le Rapport annuel d’avancement du Mouvement SUN.

Ils ont constaté que la perspective de genre était mal intégrée dans le fonctionnement institutionnel des partenariats et qu’aucun d’entre eux ne s’attaquaient directement aux maladies non transmissibles (MNT), malgré le rôle important que joue la dimension de genre dans la détermination des risques liés aux principales charges de morbidité des MNT. Les chercheurs ont conclu leur étude en recommandant deux domaines d’action.

Accéder à l’article.

Post A Comment

No Comments