SUN Newsletter
Home / Actualités / Une invitation à participer au Sommet sur les systèmes alimentaires

Une invitation à participer au Sommet sur les systèmes alimentaires

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN, Secrétariat SUN

 

Il nous reste 10 ans pour réussir, 10 ans pour réaliser les Objectifs de développement durable (ODD) et nous sommes loin du compte. Les chercheurs sont unanimes : une transformation des systèmes alimentaires permettrait sans aucun doute de « construire un nouveau monde meilleur » suite à la crise de la COVID 19 et d’avancer sur le chemin vers la réalisation de tous les ODD.

Dans le cadre de la Décennie d’action pour les ODD, le secrétaire général des Nations Unies convoque un Sommet sur les systèmes alimentaires en 2021. Ce sommet a pour but de donner les moyens aux populations de tirer au mieux parti des systèmes alimentaires comme accélérateurs de progrès de sorte que nous allions collectivement vers un renforcement des systèmes alimentaires selon des approches bénéfiques à toutes les populations et à la planète, tout en accélérant le rythme des avancées afin de remporter la lutte contre toutes les formes de malnutrition. •

Le processus aboutissant à ce Sommet sur les systèmes alimentaires a désormais été annoncé et il sera structuré autour de cinq objectifs ou « voies d’action » qui sont les suivants :

  1. Garantir un accès à une alimentation sûre et nutritive pour tous et pour toutes (en permettant à tout le monde d’être correctement nourri et en bonne santé et en garantissant peu à peu un droit à l’alimentation)
  2. Changer les comportements en faveur d’une consommation durable (en encourageant et en créant une demande en aliments sains et durables, et en réduisant les déchets)
  3. Encourager une production positive vis-à-vis de la nature à une échelle suffisante (en agissant sur le changement climatique, en réduisant les émissions de gaz à effets de serre et en augmentant la capture de CO2, en régénérant et en protégeant les écosystèmes critiques et en réduisant les pertes alimentaires et la consommation d’énergie, mais pas au détriment des régimes alimentaires sains et nutritifs)
  4. Assurer davantage de moyens de subsistance équitables et la distribution de valeur (en assurant une augmentation des revenus, la répartition des risques, l’élargissement de l’inclusion, la promotion du plein emploi et des emplois productifs et un travail décent pour tous et toutes)
  5. Renforcer la résilience des populations aux vulnérabilités, chocs et stress (en assurant le bon fonctionnement continu de systèmes alimentaires sains et durables)

Certains des alliés et défendeurs les plus fervents du Mouvement SUN ont été nommés experts de premier ordre pour ces voies d’action : Gunhild Stordalen, fondatrice et présidente exécutive de l’EAT Foundation, et membre du Groupe principal du Mouvement SUN, va présider la voie d’action 2 ; Lawrence Haddad directeur exécutif de GAIN et membre du comité exécutif du Mouvement SUN va présider la voie d’action 1 et enfin (et pas des moindres) Mike Khunga, l’un des leaders de la jeunesse pour la nutrition du Mouvement SUN va présider la voie d’action 5.

Il est important de noter que ces voies d’action ne sont pas cloisonnées. Elles doivent en principe co-exister et fonctionner en lien les unes avec les autres. Chacune d’entre elles doit intégrer les avantages et tenir compte des inconvénients des autres. Ces voies d’action doivent permettre d’élaborer des initiatives collaboratives et coordonnées autour de principaux leviers transversaux clés comme la finance, les politiques, l’innovation, la gouvernance, les données et les faits probants (y compris les connaissances scientifiques et indigènes), l’autonomisation des femmes, des jeunes et des groupes marginalisés, et le respect des différences culturelles.

Faites-nous part de vos commentaires !

Les États membres sont invités à manifester leur intérêt pour la voie d’action de leur choix au Secrétariat du Sommet pour les systèmes alimentaires dans les plus brefs délais. Pour ce faire, nous encourageons les pays du Mouvement SUN à contacter leurs représentants permanents des Nations Unies à New York. Les parties prenantes du Mouvement SUN sont invitées à nouer le dialogue sur les systèmes alimentaires voire à l’organiser au niveau national et régional (nous vous tiendrons au courant !). Elles peuvent également sélectionner et nominer des ambassadeurs du Sommet pour les systèmes alimentaires !

N’hésitez pas à envoyer vos questions et vos suggestions au Secrétariat du Mouvmeent SUN. Nous sommes là pour vous aider et assurer que le processus aboutissant à ce Sommet sur les systèmes alimentaires permette à toutes les parties prenantes SUN de participer et d’obtenir des résultats ambitieux en matière de nutrition pour réellement changer les choses dans les pays SUN.

Restez informé

• Sommet 2021 des Nations Unies sur les systèmes alimentaires – @FoodSystems

• Dialogues sur les systèmes alimentaires – @FoodDialogues

 

Post A Comment

No Comments