SUN Newsletter
Home / Actualités / La réunion de la Banque africaine de développement en appelle au leadership, au partenariat et à l'investissement en faveur de la nutrition en vue de façonner la croissance économique du continent

La réunion de la Banque africaine de développement en appelle au leadership, au partenariat et à l’investissement en faveur de la nutrition en vue de façonner la croissance économique du continent

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN

event pic Lusaka for website 2Le 23 mai 2016, le Groupe spécial mondial sur les systèmes agricoles et alimentaires pour la nutrition et la Banque africaine de développement (BAD) ont organisé un événement de haut niveau sur le thème : « Atteinte de la sécurité nutritionnelle : Un appel pour le leadership, le partenariat et l’investissement » à Lusaka, en Zambie. L’événement s’inscrivait dans le cadre de l’Assemblé annuelle de la Banque africaine de développement (BAD) qui a commencé le lundi 23 mai et s’est achevée le vendredi 27 mai.

L’événement a réuni des leaders influents, les ministres des Finances, des philanthropes et des entreprises pour discuter des moyens d’assurer la sécurité nutritionnelle grâce à l’augmentation des investissements et des partenariats public-privé.  Les conférenciers étaient le Dr. Akinwumi Adesina, Président de la BAD ; Son Excellence. Kofi Annan, Président du Africa Progress Panel (Groupe de travail pour le progrès de l’Afrique), ancien Secrétaire général de l’ONU et lauréat du prix Nobel ; Son Excellence John Kufuor, ancien Président du Ghana ; M. Aliko Dangote, Président Directeur Général du Groupe Dangote ; Mme Jamie Cooper, Présidente du Conseil et Présidente de Big Win Philanthropy.

La discussion, animée par Mme Uduak Amimo de Royal Media Services, était axée sur les objectifs de développement durable et les cibles de nutrition de l’Assemblée mondiale de la Santé en plus de :

  • la rentabilité économique de l’investissement pour la nutrition
  • la possibilité de partenariats intersectoriels,
  • le besoin urgent de leadership politique pour répondre à deux des cinq priorités de la Banque africaine de développement : « Nourrir l’Afrique » et « Améliorer la qualité de vie ».

« La nutrition ne représente pas seulement un problème de santé et de développement social, la nutrition est un investissement qui façonne la croissance économique de tous les pays africains » – Président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina.

Les conférenciers ont échangé sur de nouvelles données économiques publiées par le Groupe de travail mondial, prouvant que l’augmentation des investissements pour atteindre la cible de l’Assemblée mondiale de la Santé de réduire le retard de croissance de 40 pour cent d’ici 2025 pourrait augmenter 83 milliards de dollars US au produit intérieur brut (PIB) rien que dans 15 pays d’Afrique subsaharienne.

Cet événement à Lusaka fait suite à la réunion Invest in Nutrition (Investir dans la nutrition) de la Banque mondiale au printemps à Washington, DC, le 17 avril 2016, au cours de laquelle Bill Gates s’est joint au président Adesina et aux leaders mondiaux du développement pour lancer le tout premier cadre d’investissement pour la nutrition spécifique à l’Afrique. Le cadre, mis au point par la Banque mondiale et Results for Development, présente les coûts pour atteindre les cibles de l’Organisation mondiale de la santé pour le retard de croissance, l’émaciation, l’anémie et l’allaitement maternel. La réalisation de ces quatre cibles globales de nutrition en Afrique sub-saharienne nécessitera un investissement accru d’environ 2,7 milliards de dollars US / an pendant dix ans. Atteindre les cibles nécessiterait une augmentation des investissements d’environ 1,8 milliard de dollars US / an de la part des donateurs et 750 millions de dollars US / an de la part des gouvernements africains au cours de la prochaine décennie.

Dans le même temps, le Président de la BAD Akinwumi Adesina a présenté la création récente de Dirigeants africains pour la nutrition (ALN), un organe de haut niveau qui réunit des dirigeants de tout le continent pour accroître les investissements dans la nutrition et jouer le rôle d’ambassadeurs pour la mise en œuvre des diverses politiques et mesures visant à lutter contre la malnutrition sous toutes ses formes. Ce groupe par son influence cherchera à résoudre le sérieux besoin de leadership politique en appelant à l’action et à l’investissement multisectoriel en matière de nutrition.

« Il donnera l’occasion aux chefs d’État et ministres d’utiliser leurs voix pour s’engager, prendre des mesures d’investissement, et se positionner en véritables leaders. Il ne s’agit pas seulement de santé, mais également d’économie. Les gains potentiels sont importants et durables. Voilà pourquoi nous appelons les dirigeants à travers l’Afrique à se joindre pour donner un haut profil à la question de la nutrition sur le continent et à faire des investissements en matière de nutrition, une priorité ». – John Kufuor, ancien Président du Ghana.

 

 

Voir les photos sur le compte Flickr de la BAD

Lire le document de travail du Groupe spécial mondial : « L’économie de la réduction de la malnutrition en Afrique sub-saharienne »

En savoir plus sur l’événement sur le site Web du Groupe spécial mondial


À propos de l’Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement (BAD)

L’assemblée annuelle de la Banque africaine de développement offre une occasion unique de tirer parti de l’engagement croissant pour la nutrition, tout en continuant à mobiliser la communauté internationale autour des efforts dans le cadre du Pacte de la nutrition pour la croissance centrés sur le renforcement des engagements politiques et financiers en matière de nutrition. L’inclusion de la nutrition dans l’agenda de l’Assemblée annuelle implique une déclaration aux participants selon laquelle la nutrition est non seulement un problème de santé, mais elle contribue à déterminer l’avenir économique du continent, et des mesures doivent être prises pour stimuler des progrès.

À propos des Dirigeants africains pour la nutrition (ALN)

Dirigeants africains pour la nutrition vise à donner un haut profil à la question de la nutrition sur le continent et encourager les ministres, les philanthropes et les entreprises à promouvoir et à accroître les investissements en faveur de la nutrition. Créé par Akinwumi Adesina, Président de la BAD, et John Kufuor, ancien Président du Ghana et Co-président de Global Panel, Dirigeants africains pour la nutrition est envisagé comme un effort dirigé par des chefs d’État, ministres des Finances et d’autres dirigeants africains actuels et anciens, qui vise à catalyser et à soutenir la volonté politique et le leadership des investissements dans la nutrition et la rentabilité économique des investissements en matière de nutrition.

 

Post A Comment

No Comments