SUN Newsletter
Home / Actualités / UNICEF Nigéria anime un dialogue multimédia sur la prise en charge communautaire de la malnutrition aiguë

UNICEF Nigéria anime un dialogue multimédia sur la prise en charge communautaire de la malnutrition aiguë

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Le 17 août 2015, l’UNICEF a organisé une conférence de presse à Kano, au nord-ouest du Nigéria, sur la malnutrition infantile et la gestion communautaire de la malnutrition aiguë (GCMA). L’événement a été l’occasion d’examiner les progrès accomplis dans le secteur de la santé au Nigéria et de souligner les défis persistants. C’était également l’occasion de reconnaître la victoire contre Ebola et une année sans nouveau cas de polio.

Le Secrétaire permanent du ministère de la Santé, Linus Awute, a assisté à l’événement et s’est engagé à améliorer l’état nutritionnel des enfants dans le cadre d’un objectif plus large de réduction de la mortalité infantile. Chef de la nutrition au ministère fédéral de la Santé et Point focal SUN du gouvernement, Dr Chris Isokpunwu a exhorté tous les niveaux du gouvernement à augmenter les financements alloués à la nutrition et à s’engager pour la mise en œuvre du « plan d’action stratégique pour la nutrition. »

« Le gouvernement du Nigéria est déterminé à prendre en charge le maximum d’enfants dans le cadre de la GCMA ; nous ne pouvons accepter que les enfants nigérians continuent de mourir de malnutrition et que nos futurs dirigeants potentiels soient rejetés à cause de son effet. », a déclaré Linus Awute, Secrétaire permanent au ministère de la Santé du Nigéria

Des experts en santé ont attiré l’attention sur l’importance de la nutrition lors de la réunion. Ils ont souligné que les retards de croissance et les décès dus à la malnutrition ont un impact énorme sur la croissance économique nationale. Ils ont diffusé les statistiques sur les enfants victimes de sous-nutrition à travers le Nigéria et proposé des solutions telles que l’augmentation du financement gouvernemental. Selon les chiffres de l’enquête démographique et de santé 2013 au Nigéria, 11 millions d’enfants nigérians souffrent de retard de croissance, un indicateur clé de la malnutrition infantile. Ces chiffres transversaux aux couches sociales et aux régions, sont les deuxièmes les plus élevés dans le monde après ceux de l’Inde.

En savoir plus sur l’événement : Voice of Nigeria, UNICEF Nigéria

cite="https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=870324516376486&id=490274291048179&substory_index=0">

Making friends! There are many advantages to Community-based Management of Acute Malnutrition – over 200,000 children's…

Posted by Unicef Nigeria on Friday, 21 August 2015

Post A Comment

No Comments