SUN Newsletter
Home / Actualités / USAID annonce vouloir renforcer son aide au Salvador, au Guatemala et au Honduras

USAID annonce vouloir renforcer son aide au Salvador, au Guatemala et au Honduras

  |   Réseau des donateurs SUN, Réseau des pays SUN
La vice-présidente américaine, Mme Harris, a annoncé que les États-Unis allaient fournir une assistance accrue de 310 millions de dollars US aux pays du « Triangle du nord », dont 255 millions destinés à satisfaire aux besoins humanitaires immédiats et urgents des populations du Salvador, du Guatemala, et du Honduras, des réfugiés, des autres personnes déplacées et des migrants vulnérables dans la région. L’aide est financée par le Département d’État (environ 104 millions de dollars US), l’Agence américaine pour le développement international ou USAID (125 millions de dollars US) et le ministère de la Défense (26 millions de dollars US).

L’année dernière, le nombre de personnes nécessitant une aide humanitaire dans ces pays a augmenté de plus de 75 %. Aujourd’hui, en raison des impacts de la Covid-19, d’années consécutives de sécheresse, d’une insécurité alimentaire grave, des niveaux élevés de violence et de persécution, et d’un enchaînement d’ouragans au mois de novembre dernier, plus de 10 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire.

Ce nouveau financement d’USAID procurera une aide essentielle permettant de répondre à des besoins croissants et complexes. Cette aide comprend :

  • Près de 54 millions de dollars US au Guatemala pour une aide alimentaire d’urgence, des programmes de relance économique pour aider les populations à reconstruire leurs moyens de subsistance, la formation des familles aux fins de promouvoir des pratiques d’alimentation saines pour les nourrissons et les jeunes enfants, le dépistage de la malnutrition, des campagnes de lavage des mains et des produits d’hygiène pour aider au maintien d’une bonne santé et limiter la propagation des maladies, la protection des plus vulnérables, et le soutien aux petits exploitants agricoles. Tout cela inclut également des semences, des engrais, de la volaille, des aliments pour le bétail, un accès aux services vétérinaires et une formation pour renforcer la résilience aux futurs chocs climatiques.
  • Près de 55 millions de dollars US au Honduras pour une assistance alimentaire pendant la prochaine saison maigre, un soutien aux familles pour renforcer la résilience et la pérennité de leurs sources alimentaires par des pratiques agricoles intelligentes face au climat et la diversification des cultures, une formation pour aider les familles à augmenter leur production d’œufs de poules afin de se procurer de la nourriture nutritive et générer des revenus supplémentaires, une protection des plus vulnérables, ainsi que des programmes d’aide aux communautés pour qu’elles se préparent mieux aux catastrophes à venir.
  • Plus de 16 millions de dollars US au Salvador pour une aide alimentaire d’urgence, une protection des plus vulnérables et un dispositif d’accompagnement pour aider les populations à se remettre sur pied en distribuant des graines et des outils et en améliorant les jardins et les pâturages communautaires.

Les États-Unis sont le plus grand donateur humanitaire dans ces pays et s’engagent à poursuivre son assistance aux populations du Salvador, du Guatemala et du Honduras, ainsi qu’aux autres personnes vulnérables et déplacées de la région. Les États-Unis encouragent également d’autres donateurs à contribuer aux efforts d’intervention.

Ce soutien s’ajoute aux programmes solides et pérennes visant à s’attaquer aux causes profondes de la migration clandestine issue du Salvador, du Guatemala et du Honduras en améliorant les perspectives économiques, en renforçant la gouvernance et la sécurité, en défendant les droits fondamentaux et en intensifiant la résilience face au changement climatique.

Post A Comment

No Comments