SUN Newsletter
Home / Actualités / Visite en Éthiopie de la coordinatrice du Mouvement SUN : « Le retard de croissance demeure élevé, mais le gouvernement est fermement résolu à réduire ce phénomène »

Visite en Éthiopie de la coordinatrice du Mouvement SUN : « Le retard de croissance demeure élevé, mais le gouvernement est fermement résolu à réduire ce phénomène »

  |   Réseau des pays SUN

Gerda Verburg avec le point focal SUN en Éthiopie, le Dr Ferew Lemma

La Société africaine de nutrition et la Société éthiopienne d’alimentation et de nutrition ont organisé, du 1er au 5 octobre, la 8e Conférence africaine sur l’épidémiologie nutritionnelle (ANEC VIII) à Addis-Abeba, en Éthiopie. Cette année, la conférence avait pour thème : « Mesures multipartites en matière de nutrition en Afrique : traduire les données scientifiques en des politiques et des programmes aux retombées positives ». Organisée tous les deux ans, cette conférence est connue comme la principale conférence régionale sur la nutrition en Afrique. Elle a pour but d’offrir un espace de dialogue où les scientifiques en nutrition, les professionnels de la santé publique, les universitaires, les étudiants et les personnes sur le terrain en Afrique et dans le reste du monde peuvent régulièrement se rencontrer pour partager les résultats de leurs travaux de recherche et leurs meilleures pratiques et renforcer leurs capacités afin de relever les défis en matière de nutrition.

La coordinatrice du Mouvement SUN, Mme Gerda Verburg, a participé en tant qu’oratrice principale à la conférence. Au cours de celle-ci, elle a présenté des directives claires sur le « quoi » et le « comment », dès lors qu’il s’agit de renforcer la nutrition afin de produire des effets et des résultats à grande échelle. En outre, elle a mis en exergue trois ingrédients essentiels de la « recette du succès » au niveau national, à savoir : l’appui des autorités publiques, la collaboration multisectorielle et multipartite pour une mise en œuvre harmonisée, et les investissements.

À Addis-Abeba, la coordinatrice du Mouvement SUN a eu l’occasion de rencontrer le ministre de la Santé, Son Excellence le Dr Amir Aman, le ministre de l’Agriculture et des Ressources naturelles, Son Excellence le Dr Eyasu Abraha, et le point focal de gouvernement SUN, le Dr Ferew Lemma, conseiller principal du bureau de la première dame et du ministre de la Santé. Elle a également pu s’entretenir avec l’ensemble des membres de la plateforme multipartite dont la mission est de promouvoir la Déclaration de Seqota, qui représente l’engagement du gouvernement éthiopien, dévoilé en 2015, de mettre fin aux retards de croissance chez les enfants de moins de deux ans d’ici 2030, en appui au Programme national de nutrition.

 

La Déclaration de Seqota est un engagement de haut niveau qui reconnaît le rôle de la nutrition dans la promotion du développement durable. La feuille de route de la Déclaration de Seqota, qui prévoit un plan de mise en œuvre sur une durée de 15 ans, met l’accent sur l’exécution d’interventions nutritionnelles et infrastructurelles à fort impact dans de nombreux secteurs, notamment ceux de la santé, de l’agriculture et des ressources naturelles, de l’élevage et de la pêche, de l’eau, de l’irrigation et de l’électricité, de l’éducation, du travail et des affaires sociales, des femmes et des enfants, ainsi que de l’environnement, des forêts et du changement climatique.

La phase actuelle d’innovation consiste à mettre à l’essai diverses mesures, dont l’une consiste en un concept de laboratoire communautaire et de nutrition familiale type. Ce concept a été élaboré dans le but de servir d’approche de développement communautaire durable pour mettre fin aux retards de croissance en se concentrant sur la mise en œuvre d’un ensemble intégré d’interventions prioritaires à fort impact, fondées sur des données scientifiques, qui traitent des facteurs déterminants immédiats, sous-jacents et fondamentaux des retards de croissance.

Le Mouvement SUN se félicite de l’engagement et de l’approche du gouvernement éthiopien, mais aussi de l’ensemble des efforts et des mesures coordonnées menés par de nombreux acteurs à travers les différents secteurs et niveaux de gouvernement, ainsi que du leadership solide dont il fait preuve à de nombreux niveaux, en particulier au niveau des régions et des woredas (districts).

Post A Comment

No Comments