SUN Newsletter
Home / Actualités / Webinaire de la Fondation des Nations Unies pour des échanges sur les actions du Secteur privé en soutien à l'allaitement maternel

Webinaire de la Fondation des Nations Unies pour des échanges sur les actions du Secteur privé en soutien à l’allaitement maternel

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau du secteur privé SUN

Le 6 août 2015, dans le cadre de la Semaine mondiale de l’allaitement, la Fondation des Nations Unies a accueilli un webinaire en collaboration avec des experts du secteur privé et la communauté de développement global, axé sur le soutien des innovations permettant aux femmes de la force active de travailler en allaitant. Des orateurs de Royal Philips, MDG Health Alliance, Dr. Monk, IBM, UNICEF, PATH et de Wellbeing Foundation Africa (Fondation pour le bien-être en Afrique) ont débattu de nouvelles approches pour soutenir les femmes de la force active dans l’allaitement. 

« Pour beaucoup de femmes partout dans le monde, l’allaitement maternel est une chose qu’elles veulent faire, avoir la capacité de faire, mais qu’elles ne sont pas libres de faire en réalité, car l’allaitement maternel est très souvent incompatible avec le travail ». – Leith Greenslade, Vice-présidente de MDG Health Alliance

Le webinaire a souligné les efforts actuellement entrepris par les entreprises pour soutenir leurs employées dans l’allaitement maternel.

Dr Lydia Campbell, directrice des Services de bien-être dans l’entreprise de technologie IBM, a parlé de la nouvelle politique d’allaitement novatrice d’IBM qui permet à ses employées d’expédier le lait pour leur bébé à domicile dans un dispositif de refroidissement fourni par IBM. IBM couvre tous les coûts associés à l’équipement de pression, de conservation et d’envoi du lait maternel. IBM illustre comment les entreprises peuvent soutenir leurs employées allaitantes plutôt que de laisser le fardeau peser exclusivement sur ces dernières. Il est à espérer que d’autres entreprises suivront ce modèle novateur. Le programme est lancé aux États-Unis en septembre avec un plus large déploiement mondial prévu.

philips_coverDans le cadre de l’engagement de Philips pour Chaque femme, chaque enfant, l’entreprise a jusqu’ici étudié et soutenu les pratiques d’allaitement chez les femmes en Afrique. Le rapport identifie un certain nombre d’obstacles majeurs à l’allaitement chez les mères qui travaillent en Nairobi et à Accra. Le rapport et sa vidéo d’accompagnement examinent en profondeur les défis auxquels les femmes du monde du travail font face, ainsi que les possibilités d’innovation pour les soutenir dans l’allaitement.

Evelyn Matiri de PATH Kenya et Felicity Okoku du Wellbeing Foundation Africa (Fondation pour le bien-être en Afrique) se félicitent du rapport et appuient fermement le besoin d’innovation pour soutenir les femmes allaitantes de la force active à continuer d’allaiter tout en travaillant.

Télécharger le rapport ici here.

En savoir plus sur le webinaire ici here.

Télécharger le webinaire enregistré ici here.

Télécharger les présentations de diapositives ici here.

Cliquer iciClick here pour en savoir plus sur les activités dans le cadre de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel 2015 dans les pays et réseaux SUN.

Chaque femme, chaque enfant

L’initiative Chaque femme, chaque enfants (EWEC) est un mouvement qui met en action la Stratégie mondiale pour la santé de la femme et de l’enfant Global Strategy for Women’s and Children’s Health, et qui interpelle tous les partenaires à s’unir et à prendre des mesures coordonnées. Ce mouvement vise à relever les grands défis de santé auxquels font face les femmes et les enfants dans le monde. Soutenir les efforts de santé génésique, maternelle, néonatale et infantile est essentiel pour renforcer la nutrition, notamment à travers des interventions spécifiques à la nutrition et des interventions contribuant à la nutrition qui améliorent la santé des femmes et des enfants. La prochaine Stratégie mondiale sera lancée à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015, avec un projet de plan de mise en œuvre de cinq ans et sera soumise à l’approbation formelle à l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2016. En savoir plus sur l’EWEC.

Post A Comment

No Comments