SUN Newsletter
Home / Actualités / Plan de prévention de la famine au Yémen, premier semestre 2019

Plan de prévention de la famine au Yémen, premier semestre 2019

  |   Réseau des Nations Unies pour le Mouvement SUN, Réseau des pays SUN

Le conflit au Yémens’est aggravé de façon dramatique depuis près de quatre ans et s’ajoute à une crise humanitaire déjà longue et sévère. Près de 67 % de la population totale du pays (20 millions de personnes sur 29,9 millions) auraient besoin d’une aide d’urgence pour sauver leur vie et leurs moyens d’existence. Le conflit actuel a entraîné un grave déclin économique et la disparition des services essentiels, faisant payer un lourd tribut à la population et exacerbant les vulnérabilités existantes. L’escalade du conflit est également à l’origine du déplacement massif de 3,3 millions de personnes et d’un taux élevé de malnutrition. La malnutrition affecte 3 millions de personnes, dont 1,5 million d’enfants, 1,1 million de femmes enceintes et allaitantes et 400 000 enfants sérieusement malnourris. Le secteur agricole est l’un des plus durement frappés par la crise actuelle et la production alimentaire locale est sévèrement menacée.

Les conflits et l’insécurité restent les principaux moteurs de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition, lesquels ont poussé les ménages les plus vulnérables au bord de la famine. Ils impliquent d’importantes pertes de revenus, perturbent les moyens de subsistance et entraînent des déplacements massifs de population, des difficultés d’accès, une baisse des importations et une dépréciation continue du rial yéménite, aggravant par-là même la crise monétaire et économique.

Pour empêcher le pays de sombrer dans la famine, un engagement politique et économique majeur est nécessaire à tous les niveaux et de tous les côtés en vue de trouver des solutions pacifiques permettant de mettre fin au conflit et d’obtenir l’arrêt immédiat des combats. Il convient également de mettre en place des programmes à fort impact immédiat pour renforcer et rétablir les moyens de subsistance perturbés des communautés rurales vulnérables. Le Plan de prévention de la famine, qui s’inscrit dans le cadre de la feuille de route pour la prévention de la famine au Yémen et de la stratégie de prévention de la famine au Yémen, n’est qu’une action parmi d’autres devant être mises en œuvre par les parties prenantes pour éviter que la famine ne s’abatte sur le pays. Ce Plan énonce les interventions clés qui seront menées par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) entre janvier et juin 2019 pour empêcher les ménages les plus vulnérables et les plus à risque de basculer dans la famine.

Bien que les interventions du Plan aient une portée à court terme et des effets rapides par nature, elles ne s’excluent pas mutuellement mais s’inscrivent en complémentarité des actions du Plan d’intervention d’urgence en faveur des moyens de subsistance 2019, un plan sur 12 mois élaboré dans le cadre du Plan de réponse humanitaire 2019.

 

• Plan de prévention de la famine au Yémen – janvier-juin 2019

Post A Comment

No Comments