BJ

Bénin

Contexte

L’Alliance de la société civile SUN au Bénin (ASCINB) a été lancée en 2015 et constitue la plus grande plateforme représentative spécialisée dans la nutrition et la sécurité alimentaire au Bénin, regroupant 30 ONG et réseaux d’organisations de la société civile (OSC).

La subvention du Fonds commun, qui a été accordée à l’ASCINB, a joué un rôle crucial dans la mobilisation du gouvernement, des autorités municipales et du secteur privé pour intensifier leur engagement dans le domaine de la nutrition.

À propos

  • Poste de mobilisation des ressources financé par Care Bénin-Togo
  • Plus de ressources allouées dans le budget 2021 du ministère de l’économie et des finances
  • 6 municipalités se sont engagées à allouer des fonds à la nutrition dans leur budget 2020

Principaux résultats et impact

L’ASC a entretenu de bonnes relations de travail avec le gouvernement, et la subvention du Fonds commun a joué un rôle de catalyseur important en augmentant la participation de l’ASCINB aux plateformes de décision et de politique de haut niveau du gouvernement. Ces plateformes, ainsi que le Fonds de soutien au développement des municipalités qu’elles avaient préconisé, ont contribué aux réponses multisectorielles en matière de nutrition aux niveaux national et infranational.

Les activités de l’ASCINB ont directement contribué à la réalisation des objectifs stratégiques du Mouvement SUN au niveau national. L’ASC est devenue un membre actif du comité de la Politique nationale d’alimentation et de nutrition (PNAN). Ce partenariat avec le gouvernement a permis de simplifier la mise en œuvre et d’obtenir des résultats supérieurs à ceux que le gouvernement ou l’ASC auraient pu obtenir seuls.

Le Fonds commun a également aidé l’ASC à renforcer la coopération entre ses partenaires clés en matière de nutrition, Plan International et Care International Bénin-Togo. Cela a permis de simplifier la mise en œuvre et de produire de meilleurs résultats, comme indiqué dans la feuille de route du Mouvement SUN.

L’ASCINB, en collaboration avec les membres individuels de l’ASC, a identifié les opportunités d’investissement du secteur privé et a aidé à développer des stratégies de mobilisation des ressources. L’une de ses réalisations a été la création d’un poste de mobilisation des ressources financé par Care Bénin-Togo et l’élaboration d’un plan de mobilisation des ressources.

L’ASC a réalisé une analyse budgétaire 2016-2019 qui a révélé un faible investissement dans la nutrition. Les résultats de l’analyse budgétaire ont ensuite été utilisés pour plaider en faveur d’une augmentation des ressources allouées à la nutrition dans le budget 2021 du ministère de l’économie et des finances.

Des progrès ont également été réalisés au niveau infranational, six municipalités s’étant engagées à allouer des fonds à la nutrition dans leur budget 2020. Sous le contrôle étroit de l’ASC, les autorités municipales se sont engagées à assurer la bonne gestion et le suivi de ces budgets.

L’ASC a encouragé l’Association nationale des municipalités du Bénin (ANCB) à inclure une obligation pour les municipalités d’intégrer des projets et des programmes alimentaires et nutritionnels (en particulier pour les enfants de 0 à 5 ans).