Cameroon

Cameroun

Contexte

L’Alliance de la société civile (ASC) SUN au Cameroun a été créée en 2013. À la suite de l’appel lancé par le gouvernement en 2018 pour revitaliser les plateformes SUN, le Fonds commun a donné à l’ASC l’occasion de se positionner comme un partenaire stratégique clé en renforçant les capacités de l’ASC et de ses membres en pleine croissance.

À propos

  • 19 nouvelles OSC locales recrutées par l’ASC
  • 30 groupes de femmes ont reçu un soutien pour le renforcement de leurs capacités
  • L’ASC a identifié sept champions de la nutrition
  • 65 autorités municipales formées à la nutrition, à la mobilisation des ressources et à la promotion
  • 27 conseils locaux se sont engagés à allouer 1 % de leur budget à la lutte contre la malnutrition

Principaux résultats et impact

La subvention du Fonds commun a été accordée à Helen Keller International (HKI), leader de l’ASC, pour renforcer les capacités des Organisations de la société civile (OSC) et des autorités élues locales, en augmentant leur rôle dans la planification et la mise en œuvre du Plan national de nutrition.

Quelque 47 OSC ont été identifiées grâce à un exercice de cartographie, et 33 OSC locales et 3 OSC internationales ont participé à des activités ciblées de renforcement des capacités en matière de nutrition organisées par l’ASC. Afin de renforcer sa représentation au niveau régional, l’ASC a recruté 19 nouvelles OSC locales, ce qui porte le nombre total de ses membres à 40, dont 33 sont des acteurs locaux. Les OSC locales ont soutenu un total de 30 groupes de femmes avec des activités de renforcement des capacités en matière de nutrition, de mobilisation sociale et de sensibilisation autour de la nutrition.

L’ASC a participé à une validation technique de la Politique nationale de nutrition du gouvernement, qui couvre la période 2017-2030. La politique propose une approche multisectorielle pour faire converger et aligner les politiques et programmes socio-économiques sur la santé, la sécurité alimentaire, l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation, la recherche et la protection sociale.

Grâce au soutien du Fonds commun, l’ASC a identifié sept champions de la nutrition et a pris part aux réunions de sensibilisation et d’apprentissage qui ont fait partie intégrante de la formulation de la politique.

La subvention du Fonds commun a permis à l’ASC de soutenir ses organisations membres et d’orienter leur travail en matière de nutrition. Grâce au Fonds commun, l’ASC a augmenté le niveau et la qualité de sa contribution à la planification et à la mise en œuvre du plan national de renforcement des activités sensibles à la nutrition au Cameroun.

L’ASC a également organisé des sessions de formation pour renforcer les capacités de 65 autorités municipales en matière de nutrition, de mobilisation des ressources et de promotion, en se concentrant sur l’alignement de la mise en œuvre entre les niveaux national et infranational. En conséquence, 27 conseils locaux ont signé des lettres d’engagement, s’engageant à consacrer au moins 1 % de leur budget à la lutte contre la malnutrition dans leurs circonscriptions respectives.