Guinée

Contexte

Créée en 2014, l’Alliance de la société civile (ASC) SUN de Guinée – le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSCG) – regroupe des organisations professionnelles (REGOSA), des organisations de femmes et de jeunes et une structure faîtière nationale qui ancre la nutrition dans les institutions et les agendas nationaux.

L’objectif du projet de Fonds commun du CNOSCG était de renforcer la capacité de ses OSC membres à réaliser les objectifs du NNP de la Guinée, d’améliorer la coordination de l’ASC dans un environnement administratif nouvellement décentralisé, et d’identifier et de responsabiliser les élus locaux, les champions et les groupes de femmes dans la sensibilisation sur la nutrition et la promotion des bonnes pratiques dans leurs communautés.

À propos

  • L’ASC a amélioré la sensibilisation et la coordination au niveau régional, où elle a organisé des tables rondes dans chaque région du pays et travaillé avec 23 maires pour intégrer les interventions nutritionnelles dans les plans de développement de leurs communautés.
  • Grâce à un certain encouragement de l’ASC, le ministère de la santé à allouer des fonds aux intrants nutritionnels (1,37 million USD en 2019 et 1,35 million USD en 2020).
  • L’ASC a aidé le ministère de l’agriculture à obtenir un soutien en matière de suivi et d’évaluation de la part de la Banque mondiale pour le Projet de développement agricole commercial en Guinée (PDACG).

Principaux résultats et impact

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSCG) soutient le Plan stratégique national multisectoriel de nutrition (PSNMN) 2018-2023, la Politique nationale multisectorielle de nutrition 2018-2030 et le Plan national de développement économique et social 2016-2020.

La République de Guinée décentralise ses services gouvernementaux en régions et préfectures. Les changements sont assez récents – les premières élections municipales ont été finalisées en 2019 – et ont présenté une opportunité pour l’ASC de Guinée de créer un environnement favorable à la nutrition au début de cette décentralisation.

Le Fonds commun a permis à l’ASC d’organiser des tables rondes dans les 8 régions et avec 24 préfectures (72 % des préfectures du pays). L’ASC a élargi sa base d’adhérents avec 115 nouveaux membres d’OSC. Ces organisations communautaires étaient mieux équipées pour organiser leurs propres activités génératrices de revenus et promouvoir des habitudes saines en matière d’allaitement et d’hygiène personnelle. En travaillant avec les maires, l’ASC a veillé à ce que la politique nutritionnelle nationale soit intégrée au niveau local. En plus des activités de sensibilisation au niveau national, l’ASC a initié la première « Journée de la nutrition » annuelle de la Guinée le 26 décembre 2020. Plus de 90 élus locaux, des ministères nationaux, la Fondation de la Première Dame de Guinée, et des groupes de jeunes, entre autres, étaient présents.